À propos

Hello,

Samedi dernier je me suis fait voler mon vélo… J’ai cru que j’allais en pleurer tellement j’y étais attachée. Pas tant pour sa valeur non, mais parce qu’il m’accompagnait depuis presque 6 ans dans tous mes déplacements crèche – courses – ballades… Et puis il était tellement pratique avec son énorme porte-bagage à l’avant où je fixais mon panier à provisions, et même le vélo de mon fils quand il n’avait plus envie de pédaler et qu’il préférait se reposer dans le siège enfant derrière moi !

laurence_greenolaLe pire c’est que la veille, sur le poteau auquel j’étais en train de l’accrocher, j’ai vu le même antivol souple (inutile) que le mien, sectionné, qui jonchait le sol… Je me suis dit à ce moment : « Il est temps que j’achète une protection plus solide, en U ». Mais trop tard, le lendemain je me le faisais dérober juste sous mon balcon. Quelque part, c’est bon signe ces vols incessants de vélos (la fille qui essaie toujours de trouver du positif même là où l’on côtoie les plus piètres valeurs humaines). S’il y a un tel trafic, c’est qu’il y a une vraie demande, les gens commencent à réaliser qu’il faut faire quelque chose, un peu comme un déclic collectif. C’est le genre de prise de conscience que j’ai eue il y a quelques années, et que j’essaie de mettre en pratique chaque jour en changeant mes habitudes petit à petit.

Ce que je retire de cette mauvaise expérience ? Deux choses :
Toujours écouter les signes. Même si j’ai mis du temps à y croire, plus j’y prête attention et plus je suis forcée d’admettre qu’ils se réalisent souvent.
– Comment transformer cette rage en énergie positive ? J’y pensais depuis plusieurs mois, sans réussir à trouver la motivation pour le concrétiser… Sur un coup de tête, en deux jours, j’ai décidé de créer cet espace pour partager mon parcours vers un lifestyle plus green. Pour protéger l’environnement mais aussi ma santé et celle de ma famille, je tente au quotidien de manger plus sainement, réduire mes déchets, éliminer les produits toxiques, consommer plus intelligemment, être plus active et continuer à m’informer et me former pour changer les choses, au moins à mon niveau.

Comme le disait si bien Gandhi, « Montrer l’exemple n’est pas la meilleure façon de changer le monde, c’est la seule ».
Let’s go, mais avec plein d’imperfections et de contradictions of course 😉

Laurence