La malédiction du déodorant naturel

Ça va faire 3 ans que je suis passée au déodorant naturel / bio, et on peut dire que je me suis complètement déshabituée des anti-transpirants traditionnels. Je viens de relire l’un des tous premiers articles du blog où je vous déclarais mon amour inconditionnel pour le déodorant Lavanila, et clairement j’avais encore du mal avec l’idée de la transpiration et des auréoles (je piquais d’ailleurs parfois l’anti-tranpirant 36h de mon homme lorsque j’avais des RDV importants !).

Aujourd’hui j’ai complètement passé ce cap, et il ne me viendrait plus à l’idée de faire des infidélités au naturel. Mais l’histoire d’amour avec la marque Lavanila s’est malheureusement fanée… je me revois écrire à son sujet « je ne veux plus jamais utiliser un autre déodorant », lui et moi c’était à la vie à la mort lol J’adorais son efficacité, son odeur fraîche et poudrée, mais aussi son application très pratique et agréable, comme un produit conventionnel finalement !

C’est bien beau tout ça, mais c’était sans compter sur la malédiction du déodorant naturel… on y arrive ! Qu’est-ce que je veux dire par là ? Et bien tout simplement, un déodorant naturel qui fonctionne bien au départ et qui remplit toutes nos exigences verra son efficacité (sur les odeurs j’entends) diminuer au fil du temps. Non, ce n’est malheureusement pas une blague !

J’ai utilisé en 3 ans trois marques de déos naturels : Soapwalla, Lavanila et Clémence & Vivien. Et à chaque fois la même histoire : au bout du 3ème flacon je constate inexorablement une baisse d’efficacité, avec des odeurs pas très fraîches en fin de journée, alors que ce n’était pas du tout le cas les premiers temps.

Je pensais être maudite, ou bizarre, ou un peu les deux à la fois ! Mais j’ai vite remarqué que je n’étais pas un cas isolé, car certaines consoeurs blogueuses ont fait le même constat : Marie de Sweet & Sour, Astrid de Rhapsody in Green entre autres.

Malgré quelques recherches, je n’ai pas trouvé d’explication rationnelle et scientifique à ce phénomène : hormones, adaptation du corps ? S’il y a des biologistes, médecins, naturopathes parmi mes lectrices/lecteurs, vos éclairages sont les bienvenus ! Ce qui est sûr, c’est que ce n’est pas le cas pour les déodorants traditionnels, car avant de passer au naturel j’ai utilisé la même référence Vichy d’anti-transpirant pendant plus de 10 ans et je n’ai jamais eu à me plaindre de son efficacité…

déodorant naturel
La solution serait de les alterner chaque jour, ça a l’air de fonctionner en tout cas sur Marie. Pour ma part qui ai changé de marque en moyenne tous les ans, j’ai l’impression qu’une fois que mon corps s’y est habitué, je ne retrouve plus l’efficacité de départ, même en alternant. Il me restait un applicateur Lavanila, je me suis donc dit que j’allais le terminer en l’alternant avec le Clémence & Vivien, mais il n’y a rien à faire, je le trouve vraiment moins efficace qu’au début !
Quand à ce dernier dans son petit pot en verre que j’adore depuis un an, même triste sort, cela fait quelques semaines qu’il me déçoit un peu. Je tournais jusque là uniquement avec « l’herbacé », j’aime beaucoup sa fragrance fraîche de menthe. Je vais tenter un autre parfum (le « poudré » à la fleur d’oranger et lavande me fait de l’oeil depuis sa sortie), j’espère que ça va fonctionner car je suis une inconditionnelle de la marque.

J’ai donc commencé à tester une autre référence, le Schmidt’s en stick à la lavande, et je suis absolument conquise pour le moment. Application pratique, efficacité parfaite, pas d’irritation… mais pour combien de temps ?!

Je vais essayer la méthode de l’alternance quotidienne, même si ça m’agace un peu, moi qui fait pas mal d’efforts depuis 2 ans pour réduire au maximum le nombre de produits dans ma salle de bain ! Et puis ça oblige à réfléchir de bon matin « c’est le tour de qui aujourd’hui ? », alors pour une fille pas du matin qui aime la simplicité, c’est un peu contrariant lol

 

Racontez moi tout dans les commentaires, vous avez aussi observé cette baisse d’efficacité des déodorants naturels au fil du temps ? Quels sont vos astuces ? Est-ce que vous en avez trouvé un qui échappe à la malédiction ?! 

17 Comments

  • Emy sphère dit :

    J’ai déjà entendu parlé de tout ça. Pour le moment je crois que j’y échappe. Je croise les doigts !

  • Lily dit :

    J utilise les deo Schmidt depuis plusieurs années je change les parfums très souvent Je n ai pas constaté un gros manque d’efficacité mais je ne me rappelle plus de comment c était au début Mon problème c’est plus les traces jaunes quand je porte du blanc

    • C’est peut-être la solution de rester dans la même marque qu’on apprécie, mais changer de fragrance régulièrement. Je vais essayer 😉
      Quant aux traces jaunes, c’est un peu inévitable, ça me le faisait aussi avec les anti-transpirants traditionnels (je crois que c’est lié aux toxines présentes dans la sudation). Mais certains déos les limitent je trouve, comme le Clémence & Vivien (le soapwalla me tachait toutes mes chemises et t-shirts clairs ! Pour le schmidt’s, je n’ai pas encore assez de recul, je le commence juste).

  • Aude Detry dit :

    Hello ! 🙂 Chouette article! Je n’ai pas encore constaté cette baisse d’efficacité, mais j’en avais déjà entendu parler, notamment sur le blog de Mango&Salt, qui semble connaître la même situation que toi !
    Moi, un autre problème m’intrigue au plus haut point… j’ai commencé avec les déodorants naturels il y a environ 8 mois, avec le même que toi d’ailleurs, L’Herbacé de Clémence et Vivien, et au tout début c’était le bonheur absolu : efficacité et odeur à tomber.
    J’ai également craqué pour le Poudré et le Schmidt’s Lavande et Sauge que tu mentionnes dans ton article (les odeurs, mais les odeurs de ces déos… omg) cependant j’ai constaté il y a 2 mois environ que j’avais des petits boutons, qui se sont ensuite rapidement transformés en sacrées irritations/brûlures (peau qui tombe en lambeaux, glamour toujours)… Je pense que je fais une réaction au bicarbonate.
    J’ai donc du passer aux Schmidt’s Sensitive (pour l’instant celui sans parfum, sans rien) que je supporte assez bien depuis un mois..
    Je trouve ça dingue de n’avoir jamais eu aucune réaction lorsque je mettais de la merde chimique sur ma peau, et là des déos avec des produits naturels je les supporte pas…
    En réconfort, je me dis que je peux toujours sniffer mes pots Clémence et Vivien pour les odeurs…

    • Hello Aude, merci 🙂
      En effet, malheureusement beaucoup de personnes font des réactions au bicarbonate, ça me l’avait fait avec le soapwalla mais je tolère bien les autres. Tu as trouvé la solution, c’est d’utiliser des formules sans cet ingrédient (ou moins dosé), mais c’est peut-être moins efficace non ? Tu as testé la pierre d’alun ? Les avis sont partagés, mais ça fonctionne très bien sur certaines et sans irritations…
      En conventionnel, ils ont le choix entre beaucoup plus d’ingrédients (cracra !) et tout est fait pour minimiser les risques d’allergies. Naturel ne signifie pas inoffensif, certains réagissent mal aux huiles essentielles également, car c’est assez puissant.
      Ça peut paraître bizarre en effet, mais les produits chimiques ont certainement des effets « invisibles » sur le moment, mais catastrophiques à long terme. L’avenir nous le dira 😉
      Et je comprends ta frustration, un déo sans odeur c’est bien moins fun le matin !

      • Aude Detry dit :

        Hello,
        En effet, j’ai l’impression que c’est moins efficace… et oui la pierre d’alun j’ai essayé un petit temps mais je ne suis pas du tout convaincue.. :-/
        Je ne sais pas si j’ai vraiment envie de découvrir les effets sur le long-terme des produits chimiques… aie aie aie.
        Rah oui, la non-odeur c’est ma frustration première de grand matin.. mais une fois ce déo terminé, je test le Schimdt’s Sensitive Géranium, j’espère ne pas faire de réaction ! 🙂
        Bonne journée!

  • CarlaVH dit :

    Ah je la connais bien la malédiction des déo naturels, j’avais acheté un pot de Soapwalla, j’en étais hyper contente, c’était merveilleux. Quand je l’ai eu terminé j’ai voulu acheter un stick Schmidt’s et là, catastrophe j’ai commencé à attraper d’énormes plaques rouges très irritantes sous les aisselles…. J’ai donc arrêté l’application du Schmidt’s que je trouvais de plus moins efficace que le Soapwalla pour racheter du Soapwalla. Malheureusement quand j’ai réutilisé le Soapwalla j’ai également attrapé des plaques rouges irritantes. J’ai mené mes petites recherches et j’ai trouvé mon experte dans le domaine, Victoria de Mango and Salt qui avait connu les mêmes problèmes. Dernièrement et Mango and Salt en avait également parlé Schmidt’s a sorti une gamme sans bicarbonate (qui semble être le produit à l’origine des démangeaisons), j’ai donc acheté le stick au géranium mais encore une fois les démangeaisons sont revenues. C’est à n’y plus rien comprendre car je ne suis pas allergiques aux HE. Maintenant ma solution c’est de l’huile de coco avec une goute de Palmarosa et un mélange d’HE pour que le tout ait une odeur qui me convienne mais c’est un peu moins efficace que le Soapwalla qui était vraiment parfait pour moi…
    Carla

    • Aude Detry dit :

      Raaaah non mince, je suis passée par la même chose que toi point de vue irritation… moi pour l’instant je tourne au Schmidt’s Sensitive sans parfum sans rien (tu devrais peut-être essayer?) et je le supporte bien ! Une fois terminé je passe à celui Geranium, j’espère que je n’aurai pas de réaction, parce que je suis vraiment frustrée du déo sans parfum, moi qui aime tellement les bonnes odeurs…

      • CarlaVH dit :

        Oui c’est vrmt chiant ces irritations…. Oui j’ai vu que Schmidt’s a sorti ce nouveau déo je ne sais pas trop quoi en penser, je ne me suis pas penchée plus que ça sur sa compo mais j’ai peur qu’il soit moins efficace du fait de l’absence d’HE… Tu trouves que l’efficacité est la meme que pour ceux avec HE ?
        Pour les odeurs je suis comme toi 😉
        Aussi pour être honnête j’en ai un peu marre de dépenser plus de 10€ pour des produits que je ne supporte pas et que je ne peux pas terminer. je vais bientôt pouvoir ouvrir un magasin de déodorant haha (entre la pierre d’alun qui n’a aucune efficacité sur moi, un soapwalla que j’avais racheté me disant qu’il avait été mon tout 1er déo naturel et qu’il avait été très efficace sur moi, que je n’avais eu aucun pb d’irritations que donc fallait que je retente, les schmidt’s que j’avais acheté en stick et en pot et maintenant le Geranium… ) donc pour le moment je vais rester ac ma petite recette, mais je t’avoue que je garde l’espoir qu’un jour je puisse remettre du Soapwalla ou meme le géranium
        En effet essaye le géranium, on est toutes différentes et j’avais vu une vidéo de eppcoline qui alors qu’elle avait des pb d’irritations ne jure plus que par le Geranium .
        Bon Week end !

  • J’ai, dans un souci de limiter les déchets et d’envie de naturel, fabriqué mon déodorant avec seulement 4 ingrédients: bicarbonate, fécule de mais, huile de coco et HE de Palmarosa. Ca fait juste quelques semaines que je l’utilise mais j’espère que la malédiction ne s’abattra pas sur moi car je n’ai jamais, de toute ma vie, était autant satisfaite d’un deodorant. Même mon copain (qui s’amuse à me traiter de druide quand il me voit préparer mes mixtures) a essayé et depuis il ne peut plus s’en passer!

    • Bettina dit :

      J’utilise le même déo aux 4 ingrédients, j’ajoute juste 2 g de cire d’abeille pour que ça soit un peu plus solide. Je l’utilise depuis presque une année, très contente. Par contre, mon mari ne le trouve pas assez efficace. Lui utilise un déo pas 100% naturel de Lush, le Aromaco, depuis des mois et il est très content. Ce n’est pas encore le top au niveau des composants, mais au moins pas d’aluminium.

  • Ami dit :

    Oh c’est marrant, ca fait 2 ans que je n’utilise que les schmidts (en changeant de parfum de temps à autre, la je suis sur celui au géranium) dont bien une annee avec le Bergamote + Lime et j’ai vu aucune diminution de l’inefficacité..! Hate d’avoir ton retour dessus du coup !

  • J’avais en effet lu les soucis de Marie de Sweet & Sour qui dit alterner entre 2 marques de déodorant. Personnellement ça fait moins longtemps que vous que j’utilise des déodorants naturels mais il est vrai que vers la fin de mon Clémence et Vivien je le trouvais moins efficace. Ce n’est pas le cas avec le Schmidt’s, j’en suis à la fin et il marche toujours bien. J’ai racheté un flacon à un autre parfum, j’espère ne pas avoir de soucis…
    Perso j’ai le même soucis avec les shampoings naturels, au bout de 2/3 utilisation d’un même shampoing d’affilée mon cuir chevelu réagit très mal du coup j’alterne à chaque shampoing :/

  • Clémentine dit :

    Coucou,
    La question du déodorant est en effet un véritable casse tête. J’en ai fait tout une aventure sur mon blog.
    J’avais constaté cette même accoutumance avec les « traditionnels », ce qui m’avait amenée à les supprimer tout simplement de mon mode de vie.
    Ce sont les « naturels » qui m’ont réconciliée avec le déo. Mais j’ai choisi de les utiliser avec modération pour ne pas arriver à l’overdose, je ne les utilise que lorsque je me confronte au reste du monde. Je garde mon Clémence et Vivien pour les « soirées ». Lorsque je travaille j’utilise plutot un antibactérien quasi sans parfum (Pachamamai). Et lorsque je ne vois personne (week end et jour férié) pas de déo du tout.
    Je ne sais pas si nos aisselles ont la capacité à s’accoutumer. Est ce qu’elles ne nous enverraient pas juste un message qui dirait « j’étouffe » avec ton déo, laisse moi respirer ? Grande question !
    En attendant, aujourd’hui c’est boulot, donc je suis au Pachamamai.

  • Stephanie dit :

    Bonjour !
    Après des essais décevants des deo naturels, j’ai fabriqué le mien et j’en suis ravie. De l’huile de coco, une autre huile végétale pour ramollir (jojoba car c’est aussi mon huile quotidienne sur le visage) …, un tout petit peu de bicarbonate et de l’huile essentielle de palmarosa. C’est, pour moi, l’idéal …. et a un coût réduit.
    Excellente journée !
    Steph

  • Sheron dit :

    Coucou,
    Je te conseille le déodorant co gentle vanilla manuka de la marque natural deodorant co que l’on trouve sur Naturisimo. Je l’utilise depuis 1 an et je n’ai aucun soucis, il ne m’irrite pas (ne contient pas de bicarbonate de sodium), a une légère odeur d’huile essentielle de manuka (dont j’ai pu voir sur d’autres articles que tu étais adepte) donc rien d’entêtant, il en faut très peu (je suis à la moitié du flacon de 60ml (mais je ne l’ai pas utilisé tous les jours), le flacon est en verre (ce que je préfère personnellement et qui est plus écolo) et pour finir les frais de port sont gratuits sur ce site.
    Je te rassure je ne perçois aucune rémunération, c’est juste que depuis 2 ans que je suis passée à une routine corps/visage/cheveux plus green, c’est le seul produit réellement efficace qui me convient et dont je ne me lasse pas. Alors si ça peut t’aider un peu..:-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *