Une peau nette et saine naturellement

Avoir une jolie peau, bien lisse et bien nette, a toujours été l’une de mes obsessions. J’adore me maquiller, j’y prends beaucoup de plaisir le matin car c’est pour moi un geste pour se sublimer, se mettre en valeur, faire ressortir le meilleur de soi… par contre je déteste ça les fameux matins où, vu l’état de ma peau, l’étape make up va plutôt s’apparenter à du cache-misère, voire du ravalement de façade en fonction de l’étendue des dégâts !

Je me suis beaucoup documentée sur le sujet, j’ai testé pas mal de choses, j’ai appris à écouter les besoins de ma peau avec les années et j’en suis arrivée à la conclusion qu’il y a 5 étapes importantes pour obtenir une belle peau naturellement.

J’avais envie de partager mon expérience avec vous et d’échanger sur ce sujet qui préoccupe pas mal de monde. Si vous avez déjà un bac+10 en épiderme, je vous invite quand même à jeter un oeil au dernier point que j’ai pour ma part découvert il y a quelques mois, et qui fait une vraie différence ! Aller, on y va :

un

L’IMPACT DU SOMMEIL ET DU STRESS

Ça paraît évident mais on a souvent tendance à l’oublier. Le stress est le grand mal de notre époque, on ne compte plus toutes les conséquences négatives qu’il peut avoir sur notre corps et notre psychisme. Il va pas mal perturber le processus d’assimilation et d’élimination de notre peau, et est souvent à l’origine de problèmes dermatologiques comme l’eczéma par exemple.
Il est complètement lié à la qualité de notre sommeil, puisqu’il a tendance à le perturber. Mais vraiment, s’il y a un truc à ne pas négliger pour avoir une jolie peau, c’est la qualité et la quantité de notre sommeil ! Pour ma part, je le vois de suite : une mauvaise nuit, trop courte, entrecoupée ou pas assez réparatrice et c’est la cata le lendemain sur mon teint, l’apparence de mes pores et le terrain propice à l’apparition de boutons. Normal, les cellules se renouvellent essentiellement pendant la nuit, où le corps a tout le temps et l’énergie pour faire son travail de réparation et cicatrisation.

Qu’est-ce qu’on peut faire ?
Mieux gérer son stress en pratiquant la respiration profonde, la médiation, en faisant de l’exercice (qui permet également d’oxygéner les cellules), en relativisant, en s’organisant… On change ses habitudes le soir pour se coucher plus tôt et plus sereinement. Un truc qui fait des merveilles chez moi : la diffusion d’huile essentielle de lavande fine (avec mon diffuseur MUJI) pendant une heure avant le coucher avec une bonne lecture.

 

deux

LE RÔLE DE L’ALIMENTATION

Ce que l’on mange a également un impact déterminant sur la qualité de la peau : si notre alimentation est bourrée de pesticides, de colorants, conservateurs, sucre, gras, forcément le résultat ne sera pas joli joli. Le premier service que l’on peut rendre à son épiderme (et à sa santé au passage !), c’est de consommer au maximum des produits sains, frais, purs et non transformés.

Certains types d’aliments seraient réputés pour provoquer des poussées d’acné. Légende urbaine ou fait avéré ? En tout cas pour moi, depuis que j’ai largement diminué ma consommation de sucres raffinés et de produits laitiers (lait, crème, yaourts), je vois clairement la différence. La viande rouge, la charcuterie, l’alcool sont aussi sur le banc des accusés.

Qu’est-ce qu’on peut faire ?
Se tourner vers les produits bio, le fait-maison, le cru pour conserver au maximum les nutriments, vitamines et minéraux. On évite les aliments industriels, transformés, la junk food et au maximum les fameux aliments « anti belle peau », surtout le sucre. On arrête la cigarette (bah oui, désolée !) et on boit plus d’eau ou de tisanes. Et pour un effet coup de fouet, on peut aussi pratiquer une cure détox deux fois par an pour aider le corps à évacuer les toxines (j’aurai l’occasion d’en reparler plus longuement).

 

 

trois

DES SOINS DOUX ET ADAPTÉS

Qui dit belle peau bien nette dit forcément routine de soins et cosmétiques. Je vous encourage grandement à utiliser des produits naturels pour prendre soin de votre peau, car ils sont tout aussi efficaces que les conventionnels (voire plus pour certains) et ils sont beaucoup plus sains pour votre santé et la planète.

La première étape est de bien connaître son type de peau, en la faisant diagnostiquer par un professionnel, et utiliser des soins adaptés. Et ensuite il faut un peu de rigueur pour en prendre soin quotidiennement avec les deux étapes essentielles que sont le démaquillage/nettoyage et l’hydratation.

Enfin, et ça me paraît important de le préciser, on reste doux avec sa peau et on n’oublie pas que souvent « le mieux est l’ennemi du bien ». Plus jeune j’avais une peau mixte à grasse, et j’avais tendance à vouloir la décaper avec des produits un peu abrasifs contenant des microbilles. Avec les années, j’ai compris qu’on ne faisait ainsi qu’entretenir un cercle vicieux, plus la peau est agressée et plus elle va produire de sébum et donc briller. Ma routine est devenue de plus en plus minimaliste, je ne nettoie même plus mon visage le matin depuis quelques mois et ma peau s’en porte très bien !

Qu’est-ce qu’on peut faire ?
Une fois que l’on connaît son type de peau, on met en place une routine composée de produits bruts et/ou naturels et on s’y tient tous les jours ! Je vous présente la mienne dans un prochain article qui ne contient plus que quelques produits. Ah et puis surtout, on n’oublie pas de protéger sa peau du soleil : c’est le 2ème facteur chez moi, avec la fatigue/le stress, qui déclenche à tous les coups une poussée de boutons !

 

quatre

ET L’HYGIÈNE DANS TOUT ÇA ?

Encore un point qu’on a vite fait d’oublier, mais le manque hygiène (même si c’est un truc un peu relou !) a tendance à foutre en l’air tous nos efforts si on n’y accorde pas un peu d’attention.

Qu’est-ce qu’on peut faire ?
Ça passe par pas mal de petites choses comme la serviette de toilette, c’est bien de la changer deux fois par semaine (voire même d’en avoir une dédiée au visage pour les plus maniaques !). Les pinceaux et éponges de maquillage bien sûr, à nettoyer régulièrement, d’autant plus si vous utilisez un fond de teint liquide, mais aussi la taie d’oreiller à changer toutes les semaines.

On évite de se tripoter le visage dans la journée avec des mains pas toujours clean (le fait d’être maquillée m’aide pas mal sur ce point, j’ai moins tendance à le toucher que lorsque j’en porte pas) et on veille à nettoyer régulièrement tout ce qui peut être en contact avec lui (le téléphone portable, les écouteurs, les mains de ses enfants lol). Les cheveux aussi ont tendance à transporter de la pollution, des microbes… pour éviter de les rapporter dans le lit, on peut les laver le soir, les brosser longuement tête en bas ou les attacher en allant se coucher (ce que je fais rarement, j’avoue !).

 

cinq

LE PH DE LA PEAU : ET SI ÇA CHANGEAIT TOUT ?

Je me suis pas mal intéressée à l’équilibre acido-basique de notre corps, et lors de mes recherches j’ai découvert qu’il était également très important pour le fonctionnement de notre peau.

À la surface de la peau, il y a ce qu’on appelle le film hydrolipidique qui est composé de sébum, de sueur et de cellules mortes. Pas très glamour vu comme ça, il joue pourtant un rôle essentiel pour la beauté de notre peau en la protégeant des agressions extérieures, en maintenant l’hydratation et en freinant le développement microbien.

Le PH (Potentiel Hydrogène) de la peau est aux alentours de 4,7, il est donc plutôt acide.

Le problème lorsqu’on nettoie son visage au savon (même doux) et à l’eau, on augmente le PH de la peau qui devient neutre voire alcalin (en fonction de la qualité de l’eau). La peau sait équilibrer son PH de manière naturelle, mais ça prend un peu de temps et la laisse donc vulnérable au développement de mauvaises bactéries.

Qu’est-ce qu’on peut faire ?
Tout simplement l‘aider à retrouver son PH acide en appliquant un hydrolat après le nettoyage et avant l’hydratation. C’est ce que je fais depuis 6 mois avec un hydrolat bio de lavande adapté à ma peau normale à mixte, et j’ai rapidement vu ses effets bénéfiques sur la qualité de mon épiderme. Il en existe des dizaines adaptés à chaque type de peau et besoin spécifique, on peut même varier régulièrement pour ne pas se lasser, c’est un geste beauté à adopter d’urgence !

 

Bien sûr, certains problèmes de peau liés à des dérèglements hormonaux seront plus compliqués à combattre et nécessiteront un accompagnement pour un rééquilibrage en profondeur, mais déjà le fait de faire attention à ces 5 éléments devrait lui faire du bien 😉

 

Et vous, quelles sont vos astuces pour garder une peau nette et saine ? Qu’est-ce qui vous pose le plus de problème au niveau de votre visage ?

 

Vous avez aimé cet article ? Partagez le sur Pinterest !

peau nette et saine naturellement

 

14 Comments

  • Clémence dit :

    Bonsoir Laurence,
    Je suis bien contente de te lire à nouveau!
    Merci pour cet article très chouette.
    A très vite!
    Clémence

  • Malay dit :

    Hey Laurence !
    Contente de te retrouver ! Tes photos sont superbes !
    Merci pour ces explications. Je comprend mieux pourquoi ma peau me fait des caprices en ce moment ! car même si je tiens rigoureusement mes routines de soins, c’est pas la joie sur mon visage alors que j’ai une peau normal. Le changement de saison n’aide pas non plus (coup de pompe, rhumes, allergies…) mais ça devrait s’arranger avec les vacances, on va reprendre les bonnes habitudes 😉
    A bientôt

    • Hello Malay,
      Merci beaucoup, c’est adorable ! <3
      C'est clair que ce n'est pas toujours facile d'être irréprochable sur tous les points, mais déjà le sommeil, le soleil et les bons soins c'est un bon combo 😉
      Carrément, le changement de saison est épuisant pour le corps, j'en avais fait un article (l'année dernière je crois).
      Vive les vacances, ça fait toujours beaucoup de bien et permet de prendre soin de soi. Profite bien 🙂
      À très vite

  • Stephanie dit :

    Trop contente de te lire à nouveau , à très vite pour ta routine j’ai hâte . Stéphanie

  • Cela fait plaisir de retrouver tes articles, avec toujours ce bel esprit de synthèse !
    Lorsque tu dis « appliquer un hydrolat »… cela m’intéresse mais je n’ai jamais essayé et n’y connais pas grand chose ! J’ai entendu dire qu’il faut les conserver au fais, c’est vrai ? Cela s’achète en magasin bio, prêt à l’emploi ?!
    Merci d’avance si tu peux m’en dire un peu plus ! 🙂
    Claire

    • Oh merci beaucoup Claire <3
      Alors oui pour l'hydrolat, tu en trouves facilement en magasin bio, au moins les plus courants (lavande, rose, fleur d'oranger...) avec parfois la mention "eau florale", c'est la même chose.
      En effet, il est conseillé de les conserver au frais car c'est une solution aqueuse qui pourrait "tourner", un peu comme le gel d'aloé vera, mais je t'avoue que je ne le fais pas car c'est trop contraignant, et je n'ai jamais eu de souci 😉
      Le mieux étant de les prendre dans des flacons opaques pour les protéger de la lumière, et pour ma part je les choisis avec un pulvérisateur comme ça il n'y a pas de contact avec le coton lavable, ce qui limite les risques. Comme je m'en sers tous les jours, le flacon ne dure pas plus de 2 mois, donc pas de problème. Sinon, tu peux choisir une marque avec des conservateurs pour être sûre (ce qui est le plus courant), mais perso je sélectionne uniquement celles qui sont 100% pures avec uniquement de l'eau florale (c'est le cas de Ladrôme ou Éolésens par exemple).
      Je ferai peut-être un article dédié pour détailler tout ça !
      À très vite

  • Un grand merci pour ta réponse ! A moi d’essayer ! 🙂

  • AnnaLina dit :

    Bonjour,
    Je viens de découvrir ton blog et de lire tous tes articles beauté qui viennent de bien m’aider! Donc un grand merci !
    J’ai toujours eu des problèmes d’acné depuis l’adolescence, avec des pics pendant les moments de stress, de fatigue, l’augmentation/la chute des hormones une fois par mois … J’ai 35 ans, donc acné + des ridules qui apparaissent, merci bien ! 🙂
    Il n’y a qu’une période dans l’année où tout va bien : la rentrée! ma peau est clean mais après je déguste … Je change souvent de rituel beauté, ma peau va bien pendant un temps et puis c’est de nouveau la cata…
    Depuis quelques jours je me renseigne sur les soins du visage plus « naturels » et j’ai décidé de balancer toutes ces crèmes trop chimiques qui polluent ma salle de bain et mon visage. Merci pour tes articles, ils m’ont permis de découvrir de nouvelles marques 🙂
    Et une mention spéciale pour ton billet sur les huiles démaquillantes : j’utilise depuis 1 an la DHC. Je la trouvais super notamment pour mes yeux (je mets tous les jours du mascara et de l’eye-liner noir) et c’est le seul produit où je n’avais plus aucune trace de maquillage. Mais voilà, je viens de faire le rapprochement : depuis 1 an j’ai des grains de milium sur le visage et notamment sur la paupière. Je n’avais jamais eu ça avant ! et le seul produit qui va sur ma paupière, eh bien c’est l’huile démaquillante! Donc stop, je viens de la jeter et je vais essayer l’eau micellaire, on verra ….
    Et bravo pour ce blog!

  • Marie.A dit :

    Bonjour,
    Merci pour cet article. Le démaquille à l’huile est il efficace contre le mascara waterproof? J’utilise l’huile de jojoba de https://www.bioriental.com/ comme sérum de nuit parce que j’ai la peau grasse à tendance acnéique. J’aimerais l’utiliser pour me démaquiller avec mais je ne connais pas son efficacité à ce niveau là.

    • Hello Marie, avec plaisir 😉
      Oui tout à fait, l’huile est très efficace pour enlever le mascara, même waterproof. C’est ce que je porte quotidiennement, et l’huile permet de le dissoudre parfaitement (il ne faut pas hésiter à masser longuement les cils, de la racine aux pointes). Plus l’huile est visqueuse et plus c’est efficace je trouve c’est pour cela que j’aime bien l’huile de ricin pour cet usage, mais celle de jojoba fait très bien l’affaire également 🙂
      À bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *