3 veloutés de légumes pour l’hiver

Dès qu’il commence à faire froid, j’ai l’habitude de préparer un bon velouté de légumes le dimanche dans un grand fait-tout pour qu’il y en ai pour toute la semaine. En entrée pour se réchauffer, avec une tartine salée ou une part de tarte aux légumes pour un repas complet, c’est ultra pratique et permet d’avoir sa dose de fibres et vitamines pour la journée !

J’essaie de varier les saveurs pour éviter la lassitude, et éveiller le goût des enfants (ma fille de 4 ans adore ça, mais c’est un peu plus compliqué pour mon fils qui leur préfère largement les tartes ou gratins de légumes !). J’avais envie de partager avec vous trois recettes que j’ai réalisées cette saison, car elles avaient l’air de vous faire envie sur Instagram !

 

un

VELOUTÉ DE POIREAU À LA CRÈME DE CAJOU

Veloutés légumes hiver

Émincer 5-6 poireaux (à adapter en fonction du volume souhaité) en rondelles et bien les nettoyer à l’eau. Les faire revenir dans un fait-tout avec un peu d’huile d’olive, saler et poivrer. Lorsqu’ils ont un peu coloré, recouvrir de bouillon de légumes ou de volaille (en général on en prépare une grande quantité une fois par mois que l’on congèle dans des bocaux en verre). Laisser mijoter jusqu’à ce que les poireaux soient bien cuits (15-20 minutes).

Dans un blender assez puissant, mettre une grosse poignée de noix de cajou natures (on en trouve en vrac au magasin bio) et les recouvrir d’eau. Mixer jusqu’à obtenir une crème onctueuse. Ajouter les poireaux avec un peu de bouillon (à ajouter au fur et à mesure jusqu’à obtenir la bonne consistance) et mixer pour faire une soupe !

 

deux

VELOUTÉ DE PANAIS ET POIS CHICHES

Veloutés légumes hiver

Éplucher et couper en dés 3-4 panais, émincer 2 échalotes et les faire revenir dans un fait-tout avec un peu d’huile d’olive. Lorsqu’ils ont coloré, recouvrir largement avec un bouillon de légumes ou volaille car les pois chiches ont tendance à « boire » le liquide ! Ajouter une boîte de 250g de pois chiches égouttés et laisser mijoter jusqu’à ce que les panais soient cuits.

Mixer le tout au blender pour en faire une soupe, c’est prêt ! L’avantage des pois chiches est qu’ils apportent pas mal d’onctuosité sans avoir à ajouter de crème, et c’est très nourrissant.

 

trois

VELOUTÉ BUTTERNUT ET CHATAÎGNE À LA CRÈME D’AMANDE

Veloutés légumes hiver

Couper un butternut en dés après l’avoir nettoyé. S’il est bio, vous pouvez conserver la peau comme pour le potiron ou le potimarron, elle ramollit à la cuisson et apporte plus de saveur. Faire revenir dans un fait-tout avec de l’huile d’olive (ou huile de coco) et 2 échalotes émincées.

Si vous utilisez des châtaignes déjà cuites en bocal, vous pouvez les ajouter juste après avoir fait revenir le butternut (2 poignées environ). Nous avons utilisé des châtaignes ramassées lors d’une virée dans les bois, dans ce cas c’est un peu plus long ! Il faut les mettre au four pour pouvoir enlever la peau plus facilement, puis les faire cuire à part dans du lait ou lait végétal avant de les ajouter à la préparation.

Une fois que vous avez ajouté les châtaignes pré-cuites, recouvrir de bouillon de légumes ou volaille et laisser mijoter jusqu’à ce que le butent soit cuit (une quinzaine de minutes).

Dans un blender, comme pour les noix de cajou ajouter une bonne poignée d’amandes natures, puis recouvrir d’eau et mixer (ça doit être très bon aussi avec des noisettes, mais comme mon homme n’est pas fan je n’ai pas encore tenté !). Vous pouvez également utiliser de la crème d’amande en brique que l’on trouve en magasin bio, mais ce sera moins onctueux. Ou encore de la purée d’amande en bocal, sur le même principe que la purée de sésame. Mixer ensuite la préparation lorsqu’elle est cuite pour obtenir une soupe.

 

Les soupes ou veloutés sont pour moi l’équivalent des salades composées de la saison froide : rapides à préparer, saines, délicieuses et surtout on a la possibilité de varier les saveurs à l’infini. La base est toujours la même : des légumes que l’on fait revenir avec des échalotes ou oignons (ou pas !) dans un peu d’huile pour faire ressorti tous leurs arômes ! Ensuite un bouillon, maison de préférence pour encore du goût et des bienfaits, puis un élément crémeux pour apporter le côté velouté tout doux.

Autre chose à ne pas négliger pour apporter encore plus de gourmandise : le topping ! C’est tout ce que l’on met dessus au-moment de servir pour soigner le côté visuel, mais aussi apporter différentes textures et saveurs qui vont donner l’eau à la bouche. Pour ma part, j’aime beaucoup ajouter des copeaux de comté ou parmesan (fromage-addict !) et des graines ou autre pour le croquant. Je vous invite à lire l’article de Victoria sur ses suggestions de toppings, il y a plein de bonnes idées qui font envie !

 

Partagez vos associations préférées de veloutés de légumes en commentaire, je ne me lasse pas d’avoir l’eau à la bouche à l’évocation de vos meilleures recettes 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *