Le démaquillage à l’eau et au gant Glov

Depuis que j’ai délaissé le démaquillage du visage à l’huile végétale (après m’être rendue compte que ça me donnait des micro-kystes – pour celles qui n’ont pas suivi !), je tâtonne un peu pour trouver ma solution idéale qui allierait efficacité, douceur et simplicité.

J’étais donc passée à l’eau micellaire bio (celle de Fleurance Nature) avec des cotons lavables Anaé, et tant que j’utilisais le mascara naturel de Une Beauty, le Eyes Only Volume Black, tout se passait bien. Un seul produit à utiliser pour me démaquiller, un coton pour les yeux puis un autre pour le teint, ensuite nettoyage avec l’eau miellée de Ballot-Flurin, c’était rapide et parfait…

Démaquillage à l'eau et au gant glov

Oui mais voilà, j’ai craqué et je suis repassée à mon mascara waterproof tout cracra !! J’ai les cils plutôt raides et droits, j’aime beaucoup l’effet que ça donne lorsque je les recourbe et il n’y a rien à faire, seul un mascara waterproof permet de vraiment tenir la courbure.
Le mascara Une est très bien, j’étais agréablement surprise, il allonge et fait de beaux cils, il n’a rien à envier à un équivalent conventionnel non waterproof. D’ailleurs si vous avez l’habitude d’utiliser ce genre de produit, il devrait vous plaire (ou le Ultra 3in1 dont je préfère la brosse en silicone, c’est celui-ci que je voulais à la base, je me suis trompée en l’achetant !). Son seul défaut, et pas des moindres pour moi : il pique horriblement les yeux quand il coule ! Je ne sais pas ce qu’ils mettent dedans, mais la moindre larmichette peut être fatale, elle se transforme en fontaine et yeux de panda assurés… je ne vous parle même pas quand il s’agit d’éplucher et couper une échalote ou un oignon, ce qui m’arrive assez souvent.

Bref le mascara waterproof c’est la vie (vivement qu’ils arrivent à en créer un naturel !), mais à démaquiller c’est tout de suite un peu moins cool. Je suis donc obligée de rajouter une étape « démaquillage des yeux à l’huile végétale », pour le minimalisme on repassera.

Et puis il y a 2-3 mois, je tombe je ne sais plus comment sur les fameux gants Glov ou Lapligov en microfibres, censés être magiques pour enlever toute trace de maquillage avec seulement de l’eau ! Je ne sais pas si ça vous le fait à vous, mais à partir du moment où j’ai découvert l’existence de ce truc, je le voyais partout et il fallait ABSOLUMENT que je teste pour me faire un avis. Et bien sûr quelques jours plus tard, je tombe nez à nez sur celui de la marque Glov chez Monoprix (il est made in EU), pile quand j’ai droit à -20% avec la carte. Emballé c’est pesé je passe à la caisse (il a du me revenir à 10€).

Démaquillage à l'eau et au gant glov

Bon alors venons-en au vif du sujet (il serait temps !), est-ce que ça fonctionne vraiment ? Même sur le mascara waterproof ?!

Grosse déception dès la première utilisation : non ça ne fonctionne pas sur le mascara waterproof (pas le mien en tout cas, toujours le Maybelline Rocket Volume Express super résistant). Je me suis arrachée les yeux en frottant, ils étaient tout rouges et asséchés après, mais je voulais en avoir le coeur net !
J’avais presque envie de le donner à la première personne qui passe, mais j’ai persévéré un peu et pour démaquiller le teint il est très bien. Je n’aime pas trop la sensation qu’il laisse sur le visage (ça « accroche » un peu, difficile à expliquer, comme si je m’étais appliqué une fine couche de sébum !) mais il est beaucoup plus doux que les cotons lavables que j’utilisais jusque là. Le teint est bien démaquillé, et je pense que si vous portez un mascara non waterproof, il sera efficace également pour les yeux (je n’ai pas encore essayé).

Ça fait à peu près un mois que je l’utilise, et finalement il m’a permis d’éliminer un produit de ma routine du soir, j’ai donc presque atteint le but !
En ce moment, je démaquille mes yeux à l’huile de jojoba, puis je passe le gant Glov mouillé à l’eau tiède sur une face pour enlever tous les résidus, et sur le reste du visage avec l’autre face. J’applique ensuite la mousse nettoyante douce de Fleurance Nature pour parfaire le nettoyage.
J’en profite au passage pour vous donner mon avis sur ce produit, commandé avec deux autres lors d’une vente privée pour me faire un avis sur cette marque « bio accessible ». Il est pas mal du tout, nettoie bien et en douceur, a une odeur agréable… mais ce n’est pas un coup de coeur, je ne saurais pas expliquer pourquoi (et j’étais déçue par le fait que seulement 12,9% du total des ingrédients soit bio). C’est marrant car avant je ne jurais que par cette texture « mousse très onctueuse », mais depuis que j’ai testé leur équivalent « gel » avec celui de REN puis de Ballot-Flurin, je les apprécie encore plus.

Démaquillage à l'eau et au gant glov

Pour ce qui est de l’entretien, c’est assez facile, il suffit de nettoyer le gant avec du savon et de l’eau tiède après chaque utilisation puis de le laisser sécher en le suspendant par la petite languette. La texture microfibres est facile à vivre car le maquillage ne s’accroche pas (contrairement aux cotons démaquillants lavables qui ne restent pas blancs longtemps !). Je le passe à la machine à laver chaque fin de semaine pour le nettoyer plus en profondeur, et il est nickel.
Je l’ai pris en gris (en fait il est plutôt taupe) justement pour éviter le côté « plus très blanc qui tire vers le sale », mais je regrette un peu car j’aime bien voir le maquillage que j’ai enlevé !
Concernant la durée, il est écrit sur l’emballage qu’il faut le changer tous les trois mois, mais très sincèrement je pense que c’est une manière de pousser à la consommation car il ne s’abîme pas très vite… rien à voir avec mon éponge Konjac qui partait déjà en lambeaux au bout de quelques semaines. Il est peut-être moins efficace à la longue ? Je vous ferai un petit update si c’est le cas.

Très sincèrement, est-ce que je rachèterais ?

Je suis assez partagée, c’est un peu gadget, et en même temps il m’a permis d’éliminer l’eau micellaire. C’est donc plus simple et économique, à voire combien de temps il va durer.
Mais en y réfléchissant bien je crois que je pourrais m’en passer, la prochaine étape sera de me contenter d’une huile végétale sur les yeux, et le gel démaquillant 3en1 Ballot-Flurin sur le visage, car je me rends compte qu’en fin de journée, il ne me reste pas beaucoup de fond de teint minéral sur la peau !

 

Est-ce que vous avez déjà testé ce mode de démaquillage ? Qu’est-ce que vous en avez pensé ?

 

15 Comments

  • Consuelo dit :

    Pas tentée du tout !

  • Pour ma part je me douche le soir donc j’utilise un démaquillant naturel sous la douche. Pas besoin d’éponge ou de glove (mais bon, j’habite dans un endroit peu pollué et mets peu de maquillage)

    • Si tu es peu maquillée, un produit nettoyant peut suffire c’est clair ! Pour ma part j’aime bien enlever toute trace de maquillage, et parfaire ensuite le nettoyage pour une peau bien nette (je vis en centre ville, la pollution est malheureusement bien présente, même quand je ne sors pas de chez moi !)

  • Emy dit :

    De mon côté huile végétale avec coton tissus puis konjac avec savon. J’aimerais me débarrasser de la konjac qui créer du déchet (je n’en trouve pas sans emballage plastique) mais je ne trouve pas et j’ai du mal à faire le deuil de cette petite éponge si géniale

    • Hello Emy,
      La konjac est un bon produit, j’ai juste trouvé qu’elle ne durait vraiment pas longtemps (au bout d’un mois la mienne commençait déjà à se désagréger !). Tu sais que tu peux la composter ? (par contre pour l’emballage plastique je n’ai pas de solution !)

  • Hélène dit :

    Hello ! Ça fait déjà plusieurs années que j’utilise un tel gant et j’en suis toujours aussi contente ! Jamais changé encore et ça fait au moins 5 ans que je l’ai (marque h2o)!

  • Véro dit :

    J’utilise de l’huile végétale pour me démaquiller et mes doigts mais je rince avec un gant tout con que je change tous les jours et c’est bien suffisant. Ça me paraît une arnaque ce truc.

    • Hello Véro,
      Moi aussi je rinçais à une période mon huile avec un gant en coton classique, l’avantage de celui-ci c’est qu’il est beaucoup plus doux, qu’il sèche vite et se nettoie facilement (l’avantage des microfibres). Du coup il a des propriétés anti-bactérienne, tu peux t’en servir tous les jours sans le passer en machine, un seul suffit !
      Arnaque marketing ou pas, je ne sais pas trop, tout ce que je vois c’est qu’il ne tient pas ses promesses car impossible d’enlever mon mascara waterproof… et ça c’est plutôt dommage !

  • Florence dit :

    Hello Laurence!
    Je comprends ton envie de simplifier mais j’ai du mal à comprendre l’utilisation de l’eau micellaire et d’un gel nettoyant. Est-ce que ta peau a vraiment besoin de ça? (C’est une vraie question car après relecture, j’ai l’impression de « t’agresser » mais je ne trouve pas d’autre formulation)
    Ca ne te décape pas trop la peau? En tout cas, merci pour ton retour sur le gant, je l’avais vu et j’avais été tentée l’année dernière puis, comme pour les Konjac, j’ai laissé filer…
    Et oui, à quand un mascara waterproof bio ou au moins naturel sympa?
    A bientôt

    • Coucou Florence,
      J’ai toujours pratiqué ce qu’on appelle le « double nettoyage » (démaquillage + nettoyage) et je t’avoue que je ne peux pas m’en passer, dès que je déroge à la règle je vois rapidement les conséquences sur ma peau ! D’ailleurs j’ai souvent lu/entendu que ce n’était pas bon de laisser une eau micellaire sur la peau, elle contient des agents nettoyants qui doivent être rincés (c’est peut être moins vrai en bio, mais je suis sûre comme ça d’avoir éliminé toute trace de maquillage et pollution !). Je prends soin par contre de choisir un nettoyant doux pour ne pas agresser ma peau, sans savon c’est encore mieux.
      Ne t’inquiète pas, on me pose souvent la question et je comprends que ça puisse être source d’interrogation, mais ça convient très bien à ma peau en tout cas 😉
      La 1ère marque bio qui sort un mascara waterproof va faire un jackpot !!
      Bises

  • nailsididi dit :

    Je n’avais pas entendu parler de ce gant, mais après l’avoir vue partout, j’ai acheté la serviette rose make up eraser qui fonctionne un peu sur le même principe ^^ Et franchement je la trouve vraiment chouette et je n’utilise presque plus qu’elle 🙂

    • Hello,
      Il y a visiblement plusieurs marques qui se partagent le marché, les gants / serviettes en microfibres ont le vent en poupe !
      Je pense que ça convient mieux à celles qui n’utilisent pas de maquillage waterproof, car du coup je dois utiliser un autre produit ce qui annule son effet « pratique et tout en 1 ». Tant mieux en tout cas si ça te convient bien 😉

  • Cathy dit :

    J’utilise de l’huile d’amande douce (ou autre huile végétale) pour me démaquiller.
    J’ai essayé le gant micro-fibre mais il prend vite une odeur de rance à cause de l’huile, il faut bien bien le savonner après chaque utilisation.
    Parfois, il sentait mauvais malgré un bon savonnage, alors je l’ai abandonné. En plus il me causait des rougeurs.
    Bref, pas convaincue. Finalement, se servir de ses mains est le plus simple, je rince l’huile avec un savon, m’essuie avec une serviette d’invité et je termine par un spray d’eau florale. J’ai la peau hyper réactive, donc j’ai pu remarquer que moins j’en fais, mieux elle se porte !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *