Bilan du challenge brossage à sec

Le challenge 21 jours de brossage à sec est maintenant terminé, et je vous remercie pour votre participation et votre enthousiasme ! On peut dire que vous étiez nombreuses à avoir envie d’essayer lorsque je l’ai annoncé, il ne vous manquait que l’impulsion pour passer le pas. J’ai eu pas mal de retours sur mon article de présentation et j’en étais vraiment ravie !
C’est une technique dont j’entendais beaucoup de bien depuis de nombreuses années, et même si je m’étais équipée d’une brosse pour le corps, je l’avais pratiqué de manière très aléatoire… et surtout très mal ! La vidéo de Beauté Pure m’a vraiment aidée à procéder correctement pour réaliser le brossage, et ça change tout.

 

un

EN PRATIQUE

L’objectif était de réaliser le brossage à sec tous les matins, avant de passer sous la douche. Bon alors j’avoue, j’ai oublié un certain nombre de fois, je suis un peu un diesel le matin, les neurones mettent du temps à connecter ! Combien de fois en sortant de la douche, un peu plus réveillée, j’ai lancé un « crotte de bique (pour être polie), j’ai oublié de me brosser ! »

Puis à chaque fois, je me rassurais en me disant que je le ferai le soir mais… bizarrement aucune envie de passer la brosse un peu rêche sur mon corps avant d’aller me coucher ! Vous avez d’ailleurs été nombreuses à me demander si on pouvait le faire le soir, car les minutes sont comptées le matin. Ça ne me paraissait pas incompatible, vous avez d’ailleurs été plusieurs à témoigner que le soir vous convenait mieux, cela vous aidait à vous détendre et à décrisper vos membres après une journée stressante. J’ai donc envie de dire, comme souvent, il faut essayer pour savoir ce qui nous convient le mieux. On est toutes tellement différentes que les préférences de l’une ne conviendront pas aux autres !

Bilan du challenge brossage à sec

Pour ce qui est du choix de la brosse, j’étais dubitative en commençant avec celle de The Body Shop que je possédais déjà, car je trouvais les poils un peu trop durs. Et puis en fait je m’y suis vite habituée, elle est parfaite pour les jambes et les parties où la peau est épaisse, et je veille à moins appuyer sur les zones les plus sensibles (ventre, décolleté). J’ai la peau bien rouge sur le haut du corps après ma séance de brossage, mais ça n’a pas l’air de lui faire de mal bien au contraire, j’ai l’impression qu’elle a moins besoin d’être hydratée ! J’ai réalisé en plus qu’elle portait le logo « FSC 100% », ce qui signifie que la totalité du produit, bois et fibres, provient de forêts gérées durablement. Un bon point pour elle !
Vous avez été plusieurs à vous équiper avec celle de Mademoiselle Bio qui a l’air d’être d’un très bon rapport qualité-prix. N’hésitez pas à donner votre avis sur la brosse que vous utilisez dans les commentaires, ça pourra être très utile à celles qui souhaitent s’y mettre.

Vous avez été quelques unes à me demander comment entretenir et nettoyer votre brosse, ça tombe bien car je m’étais également posé la question et j’avais donc fait quelques recherches. Il suffit de la nettoyer avec de l’eau et du savon, et surtout de bien la laisser sécher dans un endroit sec afin d’éviter que la partie en bois ne moisisse. Pour ma part je le fais tous les 10-15 jours, elle ne se salit pas trop vite puisqu’elle ne fait qu’éliminer des petites peaux mortes !

 

deux

LES RÉSULTATS

J’ai donc été plus ou moins assidue dans la pratique, mais ce qui est indéniable, c’est que j’en ai ressenti les bienfaits dès la première utilisation. En procédant bien des pieds jusqu’aux épaules et en brossant vers les « portes de sortie », j’ai de suite su que ça allait me plaire (et je ne suis pas la seule visiblement !). Déjà je me sentais bien plus légère et tonique, prête à démarrer la journée du bon pied, quant aux résultats sur la peau, c’est un vrai bonheur ! Elle est incroyablement douce après la douche, la brosse remplace sans aucun problème tous les gommages à grains (je la trouve même plus efficace). Elle la débarrasse de toutes les petites peaux mortes, et moi qui ai tendance à avoir la peau de croco (surtout après l’hiver), je vois une nette différence même sans hydratation.

Le must étant bien sûr d’appliquer une crème ou une huile hydratante après la douche, cela ne fait qu’accentuer les effets bénéfiques du brossage. La peau est satinée, uniformisée, un peu rosie, j’aime beaucoup ! J’ai même l’impression qu’elle m’aide à lutter contre les poils incarnés, j’ai tendance à en avoir un peu derrière les cuisses qui se transforment en petits boutons (glamour !). Et bien là ils sont tous dégommés, j’ai la peau toute lisse et douce.

Bilan du challenge brossage à sec

C’est une très bonne manière de préparer sa peau au soleil, car une peau uniforme et bien exfoliée bronzera plus joliment et durablement. Attention, je ne prône pas du tout le bronzage pendant des heures en faisant la crêpe, de mon côté ça fait des années que je ne m’expose plus aux heures les plus chaudes, que j’applique de la crème solaire et que j’ai tendance à préférer le parasol, mais c’est toujours agréable d’avoir un joli hâle sur le corps pendant les vacances ! Je prépare d’ailleurs ma peau en appliquant le fluide précurseur « L’Été » de Douces Angevines trouvé chez Doux Good, un mélange d’huiles végétales bio pour préparer et nourrir la peau avant l’exposition.

Pour ce qui est de l’effet « anti-cellulite », difficile à dire sur une si courte durée, je n’ai d’ailleurs jamais trop cru aux massages et crèmes miracles pour en venir à bout. À mon sens c’est un programme global alimentation-sport-massage qui permet d’obtenir les meilleurs résultats contre les capitons, il ne faut pas se leurrer. D’ailleurs si vous me suivez sur Instagram, vous savez que je me suis remise à la course à pieds depuis quelques jours (le terme est un peu ringard, mais je n’ose pas dire « running » car il paraît que c’est réservé à celles qui envoient du lourd !). Et bien après une petite course, le passage de la brosse est super agréable, il aide à détendre les muscles et à alléger les jambes, c’est un duo qui fonctionne très bien… et qui a terme devrait être très efficace pour raffermir, je vous en dirai des nouvelles ! J’aime beaucoup ce petit rituel que je suis en train de mettre en place le matin, et qui me donne l’impression de me reconnecter avec mon corps. À voir si j’arrive à tenir sur la durée (surtout la course !).

Quant aux effets plus « thérapeutiques » de drainage lymphatique et élimination des toxines, encore une fois c’est difficile à évaluer. Je ne peux pas dire que j’ai été plus en forme et dynamique en ce mois de juin, où j’ai accumulé pas mal de petits soucis ORL (merci au temps pourri) et aussi beaucoup de fatigue (merci à ma fille qui, a tout juste 4 ans, décide de ne plus faire ses nuits !).
Par contre je peux vous faire quelques retours sur ma cure de jus de boulot, dont je vous parlais dans l’article sur le coup de pompe printanier. J’ai été plutôt satisfaite de cette petite cure detox sur trois semaines, dont j’ai rapidement senti les effets positifs (avant la grosse fatigue donc, mais ce n’est pas lié !). Alors on sent de suite l’effet diurétique, avec passage aux toilettes toutes les demi-heures ! Mais je me suis sentie aussi plus énergique, comme nettoyée de l’intérieur, et j’ai trouvé assez rapidement mon teint plus lumineux.
Je vous conseille vraiment de le prendre en concentré, 20cl dans un verre d’eau le matin et c’est réglé… car siroter 1,5L d’un liquide maronnasse au goût insipide toute la journée, je savais que c’était perdu d’avance (et vous avez été plusieurs à me le confirmer !).

Bilan du challenge brossage à sec

 

À l’intersaison, je pense que le combo jus de boulot + brossage à sec peut faire des merveilles pour détoxiquer l’organisme, je suis déjà décidée à me faire une petite cure à la rentrée.

En attendant, je continue le brossage, mais peut-être pas tous les jours car c’est assez contraignant, il me semble que tous les 2 jours est suffisant pour obtenir des résultats intéressants. Et je peux vous dire que je ne suis pas prête de racheter un gommage pour le corps !

 

Et vous, qu’est-ce que vous en avez pensé ? Si vous n’avez pas encore essayé, est-ce que ça vous donne envie de sauter sur une brosse pour le corps ?!

 

8 Comments

  • Florence dit :

    Hello Laurence!
    Comme souvent, tu sembles rester humble et réaliste devant une nouvelle pratique et tu évites de culpabiliser les lectrices qui font autrement. Je trouve ça fort sympathique!
    Pour revenir à ton sujet « le brossage à sec », je le pratique depuis longtemps maintenant (avec des phases de flemme) et je te rejoins sur tous les bienfaits.
    Courage pour la course à pied, c’est effectivement le combo gagnant avec le brossage pour avoir la forme et les formes! Mais tu peux employer le terme running, je pense, car les courses officielles commencent sur de « petites » distances.
    A bientôt!

  • charlotte dit :

    un p’tit coup de jus de boulot et on est en pleine forme pour aller au bouleau !!!!!!

  • Gaëlle dit :

    Bonjour, je te rejoins totalement sur les bienfaits du brossage à sec, je le pratique depuis plus de deux ans, un jour sur deux, et j’ai beaucoup de mal à m’en passer, 4-5 jours d’arrêt 3 fois par an et je recommence; ma brosse me suit partout (même à l’étranger ou en camping!). Et comme tu le soulignes, j’ai abandonné les gommages pour le corps 🙂
    Je conserve néanmoins le frottage au hammam 2/3 fois par an car la chaleur humide nettoie vraiment en profondeur avec le savon noir.
    Et je suis aussi une adepte de *l’Eté* depuis plusieurs étés!

    J’aime beaucoup ton blog, son style, ses lignes épurées et tes articles, très agréable de te lire. Belle soirée.

    • Coucou Gaëlle,
      Merci beaucoup pour ton message qui me fait chaud au coeur 🙂
      Génial ton retour d’expérience sur deux ans, ça donne envie de s’y tenir. J’ai pratiqué le hammam + brossage au savon noir quelques fois, et c’est vrai que c’est impressionnant de voir toutes les peaux mortes se décocher ! Je devrais en faire un rendez-vous plus régulier, merci pour l’idée 😉

  • Clémence dit :

    Hello Laurence !
    Défi relevé pour moi aussi ! J’avoue quand même ne pas l’avoir pratiqué tous les jours par manque de temps.
    Les bienfaits sur la peau sont indéniables. Et je te rejoins sur le fait que cela remplace tout à fait un gommage.
    Pour ce qui est de l’impact plus global sur l’énergie, je pense qu’il faut un peu plus de temps. Donc à suivre !
    Mais le brossage fait désormais clairement partie de ma routine.
    Belle journée.

    • Coucou Clémence,
      Merci pour ton retour, en phase avec le mien ! RDV dans plusieurs mois pour un bilan plus global, mais je pense qu’il est entré dans nos habitudes pour les bienfaits qu’il apporte (même si ce n’est pas tous les jours, 2 à 3 fois par semaine c’est déjà bénéfique)
      À bientôt 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *