Ma première coloration végétale

Suite à mon précédent article où je vous expliquais mon désir de passer à la coloration végétale pour camoufler mes quelques cheveux blancs, j’ai été en contact avec Biocoiff’ qui m’a proposée de tester une box couleur et de m’accompagner pour oser enfin franchir le pas ! Je sais que vous êtes nombreuses à attendre mon compte-rendu, car vous hésitez aussi à abandonner votre coloration chimique, j’ai joué les cobayes avec plaisir ça a été une vraie aventure ! Aller, c’est parti :

J’ai donc reçu la box couleur START, adaptée à une première couleur végétale. Le colis contenait un shampoing, un masque à l’argile, un soin après-shampoing, le sachet de poudre colorante, un pinceau pour l’application et un petit manuel explicatif (il n’y avait pas la charlotte et les gants, mais je pense que c’est un oubli car ils font partie du package normalement).

Coloration végétale

Comme je le disais dans mon premier post, mes appréhensions étaient d’obtenir des reflets roux (ce que les colo chimiques ont tendance à faire dans mes cheveux, même en évitant les nuances dorées) et pas des moindres, que ce ne soit pas assez puissant pour camoufler mes cheveux blancs ! D’un autre côté, je mettais beaucoup d’espoir dans cette version naturelle de la coloration, car leurs équivalents conventionnels commençaient sérieusement à me créer des démangeaisons du cuir chevelu, et m’asséchaient les cheveux… C’est donc fébrile que j’ai commencé la préparation !

 

un

ÉTAPE 1 : SHAMPOING PRÉPARATEUR

J’étais étonnée qu’il faille faire un shampoing avant de procéder à la coloration, ce que je ne faisais jamais avec les colorations chimiques. Celui fournit dans ma box est aux orties adapté à ma nature de cheveux (fins), dans un flacon de 25ml (2-3 utilisations). J’ai été complètement conquise par ce shampoing, il mousse incroyablement bien, nettoie en douceur, a une agréable odeur de plante et laisse les cheveux doux et souples (il n’y aurait presque pas besoin d’après-shampoing après, le démêlage est facile). Un vrai bonheur ! Pour celles qui ont encore du mal avec les shampoings naturels/bio, je vous le conseille vivement, on ne voit pas la différence avec une version conventionnelle en terme de plaisir d’utilisation.

deux

ÉTAPE 2 : MASQUE À L’ARGILE

J’ai du passer par cette étape car j’avais déjà réalisé des colorations chimiques sur mes cheveux, mais si ce n’est pas votre cas vous pouvez passer directement à l’étape 3.
J’avoue que j’avais un peu peur de l’argile dans les cheveux, pour l’application difficile et le côté asséchant. Mais il n’en est rien, la texture est plutôt crémeuse et s’applique sans trop de problème sur la chevelure (la plus grande difficulté étant de la faire sortir du flacon, un conditionnement en pot aurait été plus pratique !). La contenance de 50ml était largement suffisante pour mes cheveux longs, j’ai laissé poser 15 minutes puis j’ai rincé.

trois

ÉTAPE 3 : APPLICATION DE LA COULEUR

Coloration végétale

Ha ha, on arrive dans le vif du sujet ! Il faut faire d’abord un peu de tambouille puisque la poudre doit être réhydratée pour obtenir une pâte à la consistance d’un yaourt. J’ai mis un peu plus d’eau que conseillé sinon c’était beaucoup trop épais. Attention de bien utiliser un contenant en verre ou céramique et une cuillère en bois, la poudre colorante n’aime pas les métaux !

J’ai commencé à appliquer la pâte sur les racines avec le pinceau (sur cheveux humides), puis j’ai réparti sur les longueurs. Alors autant vous prévenir tout de suite, ce n’est pas une partie de plaisir ! C’est assez laborieux à faire soi-même (et salissant !), j’y ai passé un bon moment. Une fois qu’on a commencé l’application, il devient difficile de faire des raies car les cheveux se collent entre eux, ils commencent à s’emmêler. Rien à voir avec la colo chimique et sa texture crème qui glisse et se répartit bien !

J’y suis quand même arrivée tant bien que mal, et j’ai laissé poser sous une charlotte pendant 1h30 comme indiqué sur mon manuel personnalisé. C’est un peu long, mais ça ne coule pas du tout donc on peut s’occuper pendant ce temps.

quatre

ÉTAPE 4 : RINÇAGE ET SOIN

Ensuite rinçage, et la encore une fois, vive la galère ! J’ai cru que je n’arriverais jamais à enlever toute cette boue de mes cheveux. Je vous conseille d’enlever la charlotte au-dessus de la baignoire ou dans la douche, j’ai mis de la poudre verte de partout (ça sèche un peu pendant la pose, ça ressemble du coup à de l’argile).
J’ai mis un moment afin d’obtenir une eau de rinçage à peu près claire, et à ce moment là les cheveux paraissent secs et sont très crissants.

Heureusement, il faut ensuite appliquer un soin après-couleur à l’ylang-ylang, et là j’ai envie de dire que c’est la récompense après un dur labeur ! Il est tout aussi agréable que le shampoing, sent bon (alors que je ne supporte pas l’odeur de l’HE d’ylang-ylang, là ça va c’est plus léger) et il laisse les cheveux d’une douceur incroyable mais sans les alourdir. Il permet un démêlage sans problème, alors que ce n’était pas gagné après le rinçage de la coloration !

cinq

RÉSULTAT

Coloration végétaleAvant (les reflets roux n’étaient pas si prononcés en vrai)…

On en arrive au plus intéressant, au verdict que vous attendez toutes avec impatience… Après avoir laissé sécher mes cheveux à l’air libre, j’ai fait un petit brushing rapide pour dompter mes frisottis et alors : premièrement ils sont incroyablement doux, sains, plus denses,  j’ai vraiment l’impression de leur avoir apporté un soin qui leur a fait beaucoup de bien. C’est un point hyper positif, contrairement à la coloration chimique qui a plutôt tendance à les abîmer (même si quand on vient de la faire on a aussi cette impression de douceur et de brillance, mais c’est très éphémère).

Deuxièmement la couleur est très belle, naturelle, proche de mon châtain d’origine et sans reflets roux (j’avais très peur avec le henné), c’est une vraie réussite de ce côté là. Je ne l’ai pas précisé avant, j’ai choisi la teinte D5 sur le nuancier (châtain lumineux).

Coloration végétale…et après la 2ème application !

Par contre pour la couvrance des cheveux blancs ça ne l’a pas fait du tout, ils étaient à peine atténués (et bien sûr ils sont presque tous concentrés à l’endroit où je fais ma raie !). J’étais hyper déçue, mais bien décidée à ne pas me contenter de ce résultat, j’ai donc pris contact avec l’équipe Biocoiff’ qui a été adorable et à l’écoute.

Charley m’a appelée pour comprendre ce qui s’était passé et essayer de trouver une solution pour obtenir l’effet escompté. Il se trouve que je n’avais pas utilisé toute la poudre colorante pour éviter de gaspiller (80g avaient d’ailleurs été suffisants pour toute la tête), il me restait donc 40g. Il m’a conseillée de refaire une coloration en racines, en laissant poser cette fois-ci 2h30. C’est ce que j’ai fait hier, et le résultat est plus probant même s’il n’est pas encore parfait (les cheveux blancs restent plus clairs que les autres). Très franchement c’est satisfaisant même si ce n’est pas optimal, les bienfaits pour mes cheveux, ma santé, l’environnement ainsi que la beauté de la couleur sont des arguments suffisamment intéressants pour que je n’aie pas envie de faire machine arrière. Ça nécessite juste un peu de persévérance et des ajustements.

Coloration végétalebien sûr les cheveux plus clairs en racines ne se voient pas !

J’ai donc bien l’intention de continuer dans la coloration végétale, et j’ai bon espoir d’arriver à obtenir de très bons résultats sur la durée, Charley m’a dit qu’il pouvait revoir la formule pour qu’elle soit plus costaud (mes cheveux ont l’air un peu récalcitrants !). Pour avoir discuté avec lui, les résultats sur la couvrance des cheveux blancs sont parfaits en salon, il faut dire qu’ils utilisent des lampes chauffantes qui permettent aux pigments de mieux se fixer. Si vous avez pas mal de cheveux blancs, je vous conseille de vous rendre directement dans l’un de leurs salons (il n’y en a malheureusement pas dans ma ville).

Globalement je suis très satisfaite de cette box couleur, je trouve que c’était vraiment rassurant de se sentir entourée de professionnels pour cette première expérience. L’équipe est à l’écoute et disponible, on est bien pris en charge. Et puis c’était l’occasion de tester leurs produits en petit format, j’en entendais pas mal parler sur la toile et j’avais envie de me faire mon propre avis. Je suis absolument enchantée par ceux que j’ai reçus, je pense que ce sont les meilleurs shampoing et soin bio que je n’ai jamais testé… j’ai presque envie de les commander en full size !

Je vous tiendrai bien sûr au courant de mon évolution, de la tenue de la couleur, j’ai hâte de voir comment elle va réagir cet été avec le soleil, l’eau de mer et le chlore de la piscine !

 

Est-ce que vous êtes déjà passée à la coloration végétale ? Sinon est-ce que mon expérience vous donne envie de sauter le pas ? Partagez vos avis dans les commentaires (même avec d’autres marques), je suis sûre que ça intéresse beaucoup d’entre nous 😉

30 Comments

  • Lou dit :

    Merci pour ce témoignage ! Ca fait un petit moment que j’ai envie de tenter, sachant que je n’ai jamais fait aucune coloration de ma vie… Du coup ça me conforte dans mes envies 😉 Je crois que je vais laisser passer l’été et me faire cette couleur pour la rentrée ! Mais du coup je suis bien intéressée par un article dans quelques semaines/mois où tu nous dis ce que ça donne sur la longueur 🙂
    Bonne journée !

    • Hello Lou,
      Avec plaisir 😉 Si tu n’as jamais fait de colo chimique le résultat n’en sera que meilleur !
      Ça devrait leur faire du bien à la rentrée après l’épreuve des vacances, car comme je le dis dans l’article en plus d’une coloration c’est un vrai soin qui renforce les cheveux… à voir si ça dure dans le temps. Je ferai un update à la rentrée je pense 😉
      Belle journée à toi

  • Rosenoisettes dit :

    Je ne connaissais pas cette box, je vais me renseigner !

  • Manon dit :

    Je trouve le résultat très sympa. C’est naturel, élégant et tes cheveux semblent vraiment en bonne santé. N’étant pas très habile de mes deux mains, j’ai bien envie de me rendre chez un coiffeur bio et végétal pour tenter l’expérience !

    Belle journée à toi. Et gros bisous !

    • Coucou et merci 🙂
      C’est clair que si tu as un salon pas trop loin, c’est un beau cadeau à se faire ! J’avais l’habitude des colos chimiques chaque mois, mais en effet pour la version végétale c’est un peu plus compliqué (et long, j’y ai passé une matinée !).
      Tu me diras ce que ça donne si tu sautes le pas 😉
      Bises

  • Malay dit :

    Un peu laborieux mais le resultat à l’air super. Ca fait 6 ans que je n’ai pas fait de colo et je commence à avoir quelques cheveux blancs visibles. Cette altérnative natuerelle m’intéresse et je pense que je vais chercher un salon sur Paris. D’autant plus que j’ai déjà utilisé leur shampoing hydratant à l’aloé vera (trouvé dans ma boutique bio) et j’en étais complétement satisfaite. Sinon, sais-tu à quelle fréquence il faut faire cette colo ? Je suis également intéressée sur un retour quelques semaines après l’application.

    • Hello Malay,
      Oui ça se mérite, mais si je suis prête à recommencer c’est que ça vaut le coup 😉
      On est bien d’accord leurs produits sont vraiment bien, j’étais agréablement surprise. Ils sont vendus en magasins bio ? Je ne savais pas, je vais leur demander s’ils sont distribués quelque part dans ma ville !
      Je pense la faire tous les mois en racines, j’ai les cheveux qui poussent vite ! Sinon je ne sais pas tous les combien il faut le faire sur la totalité de la chevelure, je me posais aussi la question… je vais leur demander tiens 😉
      Je pense faire un bilan à la rentrée, histoire d’avoir assez de recul.

      • Malay dit :

        Merci, j’ai hâte de voir la suite !
        J’ai acheté le shampoing chez Bio c Bon à Paris sinon tu peux les commander sur leur site je pense. Je n’ai pas encore essayé Ballot Fleurin mais avec celui-ci je n’avais pas besoin d’après shampoing juste un petit coup de brosse.
        Bonne journée !

  • Dorothée dit :

    Alors il faut être clair : les cheveux blancs ne sont jamais totalement recouverts avec les colorations végétales, pour cela il faut faire ce qu’on appelle un « 2 temps » : une première coloration qui va colorer les cheveux blancs (souvent le cheveux blanc devient orange/roux) et une 2è coloration qui va colorer le cheveux orange en châtain/marron selon la teinte choisie (tu peux chercher coloration deux temps sur google tu trouveras davantage d’infos).

    Cela fait presque 2 ans que je fais de la coloration végétale (maison, avec du henné et des poudres végétales, c’est ce qu’il y a dans les colorations végétales) pour obtenir un châtain foncé, un peu comme toi. Avec le temps mes cheveux foncent mais je trouve de plus en plus difficile de vraiment colorer les cheveux blancs en foncé, ils restent toujours plus clairs. Et je trouve aussi l’application laborieuse et la pause longue (surtout qu’il faut le faire deux fois) mais bon j’ai fait ce choix et je pense qu’il est fondamental pour notre santé et d’un point de vue écologique. Les produits biocoiff ont l’air bien mais très chers, tu trouves des colorations végétales qui sont très bien au même prix que les colorations chimiques.

    En tout cas merci pour ton retour d’expérience, je pense comme toi qu’on ne peut plus faire machine arrière quand on commence, même si parfois, tu verras que tu auras envie de craquer, haaa la couleur chimique vite posée, vite rincée, aux résultats parfaits… 😉

    • Hello Dorothée,
      En effet avec une coloration maison ça semble plus compliqué de bien couvrir les cheveux blanc, mais en salon ça a l’air d’être l’équivalent d’une colo chimique sur la couvrance (cf le témoignage de Peau Neuve http://peau-neuve.fr/ma-coloration-vegetale-chez-biocoiff/ et d’un commentaire ci-dessous).
      Merci pour l’info sur l’étape en deux temps, c’est peut-être ce qu’ils vont me conseiller pour les prochaines fois.
      En effet les produits Biocoiff’ ne sont pas donnés, mais ils sont très efficaces et ont l’air de bonne qualité vu la provenance des ingrédients. C’est clair que leurs box ont un coût et tu trouves la marque Khadi par exemple en magasin bio qui est bien moins chère, mais pour une première fois c’est rassurant (et ça inclus le prix du conseil !).
      Ah ah je ne doute pas que j’aurais envie de craquer par moments, mais les avantages sont quand même suffisamment importants pour avoir envie de tenir bon 😉

      • Dorothée dit :

        C’est vrai que c’est super joli sur les photos, ta couleur aussi d’ailleurs ! Et tu as sans doute raison, en salon ils doivent avoir de bien meilleurs résultats. Mais j’avoue ce serait juste impossible pour moi d’aller en salon une fois par mois avec un boulot de dingue et deux enfants… :p J’ai 40 ans, et pas mal de cheveux blancs maintenant, c’est peut-être plus difficile à couvrir (pffff). J’ai utilisé Khadi pendant quasi toute ma première année et là je teste d’autres choses (j’essaie de faire moi-même mes mélanges à base de hennés et de poudres végétables colorantes), mais Khadi c’est très bien ! Perso j’achète des poudres bio ou sur des sites reconnus pour la qualité des produits, et j’ajoute tout un tas de choses naturelles/bio comme du miel bio, de la glycérine végétale, de l’huile de coco etc. (bref la tambouille !) Quel que soit le moyen, la démarche est la bonne en tout cas 😉 Donne nous des nouvelles de tes prochaines colo.

  • Camille dit :

    Merci pour cet article ! Je t’avoue que j’aimerai bien passé à la coloration naturelle moi aussi, mais le fait d’en avoir déjà fait plusieurs chimiques me freinent un peu au vue de certains témoignages… ça me rassure un peu si ça s’est bien passé pour toi ! Je vais suivre avec attention tes prochaines aventures capillaires 😉

    • Hello Camille,
      Ah bon, tu as lu que la colo chimique pouvait altérer le résultat d’une colo végétale (genre te faire les cheveux verts !?). Heureusement que je n’étais pas tombée sur ce genre de témoignage lol Il n’y a pas eu de soucis pour moi, mais je ne verrai vraiment le résultat définitif qu’une fois que me cheveux auront complètement repoussé, et qu’il n’y aura plus de reste de colo chimique dessous…
      Avec plaisir, à bientôt

      • Camille dit :

        C’est ça ! Je suis pour que chacun développe son originalité mais je t’avoue que les cheveux verts ne me tentes pas ! Il ne me reste plus qu’à prendre mon mal en patience et d’attendre encore 5 mois… Au plaisir de te lire bientôt !

  • Celine dit :

    Moi je suis allée au salon biocoiff le mois dernier. La prise en charge est top, ils sont très sympas. La couleur qu’ils m’ont fait correspond exactement à ce que je voulais, un ton sur ton avec de légers reflets naturels. J’ai beaucoup de cheveux blancs et ça me les a couvert, c’était mon principal objectif donc j’étais satisfaite. Charley a choisi de les couvrir en relative transparence pour que ça se fonde avec mes reflets, c’est parfait. Le bémol ce sont les démangeaisons qui se sont emparées de mon cuir chevelu pendant 5 jours après ça, je ne sais pas pourquoi…
    Ça fait 1 mois maintenant, la couleur tient très bien. J’attends de voir jusqu’à quand mes cheveux blancs seront de nouveau visible, j’espère le plus tard possible étant donné… le prix ! Parce que oui c’est top, mais c’est quand même un sacré budget en salon…

    • Salut Céline,
      Je ne lis que des avis élogieux sur leurs prestations en salon, il faudra que je m’organise ça pour une prochaine virée sur paris 😉 Et merci pour ton témoignage, ça confirme bien que les colos végétales en salon couvrent parfaitement les cheveux blancs (je ne doutais pas de leur parole, mais c’est toujours plus authentique de la part d’une cliente !).
      Des démangeaisons ?! Moi au contraire je n’ai eu aucun souci de ce côté là, alors que c’était le cas avec les colos chimiques. Ce n’est pas parce que c’est naturel qu’on est à l’abri de ce genre de réaction, la preuve avec les huiles essentielles. Ce n’est pas de chance !
      C’est vrai que c’est un budget, mais même les colos chimiques sont très chères en salon, et pour du végétal je trouve que c’est plus justifié. Tu peux peut-être alterner à la maison et en salon ? Ça m’intéresse en tout cas que tu me tiennes au courant sur la tenue 😉

  • Jolis resultats. Ton experience me rappelle le henne, avec le temps de pause et les difficultes d’application / pour enlever sans en mettre partout.
    En tous cas on dirait que le service apres vente est vraiment efficace et ca c’est super

    • Hello,
      Merci ! Oui c’est un peu le même principe que le henné visiblement, ça se mérite !
      En effet Biocoiff’ ce n’est pas donné, mais l’équipe est disponible et à l’écoute donc si on souhaite être accompagné c’est plutôt pas mal 😉

  • Emy Jolie dit :

    Hello ! super témoignage et super complet merci !! je ne savais pas qu’une box pareille existait, c’est rassurant je trouve 🙂
    Je ne suis toujours pas sûre de vouloir encore sauter le pas mais ça peut être intéressant pour ma maman qui fait des colorations chimiques depuis des annnéééées 🙁
    Bises !!

    • Hello Emy,
      Je te remercie ! Je préfère te prévenir, c’est quand même pas mal contraignant par rapport à une coloration chimique, donc si ta mère n’est pas à fond dans le naturel, ça risque de ne pas trop la tenter
      À bientôt

  • Amandine dit :

    Magnifique couleur et cheveux!
    Ca donne envie en tout cas! Ça reste naturel tout en apportant un truc en plus. Et, les cheveux sont brillants.
    Je ne me colore plus les cheveux depuis quelques années; bon, en même temps j’ai pas de cheveux blancs. Ceci dit, c’est toujours bon à savoir qu’il existe des box ( c’est cher?) et des prestations de ce genre.
    J’avais vu je crois te l’avoir dit le reportage dans E=M6 sur le salon biocoff. Il a l’air d’être vraiment bien.
    Merci pour ce partage en tout cas.

    • Coucou Amandine,
      Oh, merci beaucoup ! Oui ce n’est pas donné chez Biocoiff’ (la box en question coûte 65€), mais le service est là donc pour une première fois tout du moins ça peut être rassurant. Tu as bien raison de ne pas colorer tes cheveux si tu n’en as pas besoin, je t’avoue que je m’en passerais volontiers !
      En effet ils étaient passés sur M6, je n’avais pas vu l’émission mais ils avaient relayé l’info sur les réseaux sociaux 😉
      Bise

  • Gaëlle dit :

    Bonjour, la couleur est très réussie!
    Et comme je l’ai déjà lu dans les précédents commentaires, ta description me rappelle carrément mes poses de henné alors j’imagine le labeur (et les frayeurs face à l’émail de la baignoire/douche au début du rinçage…..) quand il s’agit d’une première fois……..Je rajouterais qu’il est *intéressant* de se faire aider la première fois par un/une amie soigneusement ganté afin d’appliquer la *boue* végétale (couleur et odeur oseille assurées!) correctement, c’est moins le carnage dans la salle de bain….Hum 😉
    Avec de la patience et l’habitude, vraiment, le cheveux se gaine, devient brillant, plus sain et plus épais mais malheureusement, les colorations végétales ont du mal à couvrir le blanc, c’est certain…..Je ne sais pas vers quoi je me tournerai quand ils seront trop nombreux?!

    • Hello Gaëlle,
      Merci 🙂 Ça a l’air en effet très similaire à la pose du henné, pas une partie de plaisir donc ! Si je pouvais me faire aider ce serait plus pratique, mais je ne me vois pas squatter une copine tous les mois pour me tartiner de boue !
      J’espère que je m’en sortirai mieux les fois prochaines, et ce que tu me dis me rassure car au bout de 15 jours les cheveux blancs commencent déjà à bien ressortir, donc il faut vraiment que ça en vaille la peine !
      À bientôt

  • julie dit :

    Ça fait trois mois que je suis passée au Henné, Marque Khadi noisette pour moi et je suis assez nuancée. La couleur est jolie mais même avec une pose de deux heures les cheveux blancs ressortent après 3/4 semaines ( ce qui n’est pas le cas avec une colo chimique). Pour la santé des cheveux je les perds énormément en ce moment mais je me donne un an pour tester vraiment l’effet. Je vais quand même aller voir sur le site de biocoiff.
    Après la pose tu verras on devient de plus en plus habile mais moi c’est l’odeur où je ne m’habitue pas trop 🙂

    • Coucou Julie,
      J’avais repéré la marque Khadi au magasin bio, j’ai lu de bons avis et ça revient quand même bien moins cher que Biocoiff’. Par contre c’est du henné, ça ne te fait pas de reflets roux-orangés dans les cheveux ? (le truc que je fuis !).
      Je commence à déchanter un peu car au bout d’à peine deux semaines, ça s’estompe pas mal, les cheveux blancs ressortent de plus en plus. Je suis bien dégoutée, je pensais que c’était plus permanent que ça. Du coup il faut colorer toute la tête à chaque fois ? (je ne faisais que les racines avec la colo chimique !).
      Pas trop de soucis pour l’odeur de mon côté, ça me fait penser à un mélange d’épinard et d’herbe fraîchement coupée !
      Bise

  • Cathy dit :

    Je suis passé à la coloration végétale depuis plusieurs années et suis très satisfaite. Je n’ai que des compliments sur mes cheveux et leur couleur. J’utilise la marque Khadi car on peut appliquer directement sur les cheveux blancs, sans passer par la double étape, teindre en rouge, puis en marron…de plus, ce henné se rince plus facilement que celui de Logona que j’utilisai avant.
    En salon, c’est trop cher et trop long de faire une coloration végétale, je le fais seule chez moi et avec l’habitude, je sais comment m’y prendre pour ne plus en mettre de partout comme au début. C’est devenu une routine, je prends ma douche pour avoir les cheveux mouillés, je mets un vieux t-shirt noir, j’applique ma coloration et vaque à mes occupations avant de rincer, tête en bas dans l’évier. (je ne repasse pas à la douche, c’est plus pratique dans l’évier).
    Je ne vois que des avantages à utiliser ce type de coloration, je refais régulièrement les racines avec un coloris plus foncé (marron foncé) et l’ensemble de la chevelure tous les 1 ou 2 mois en coloris châtain clair ou noisette. C’est très économique. Le seul bémol que l’on doit connaitre est que les cheveux blancs seront teintés en plus clair que le reste de la chevelure, mais qu’au fil des colorations, la couleur tient de plus en plus longtemps et elle s’intensifie. Un défaut que vous serez peut être la seule à voir, car rares sont les gens qui collent leur nez sur votre crâne pour vous scruter la racine (à part vous le matin dans votre salle de bain).
    Il faut aussi savoir que l’on ne peut revenir en arrière et repasser à la colo chimique sans attendre un bon moment que l’effet gainage du henné se soit estompé, faute de quoi, la colo chimique ne prendra pas. C’est vous dire l’effet protection du végétal ! j’ai du recul depuis des années, donc pas de souci de cheveux pailles en rentrant de vacances, ni de souci avec l’eau chlorée des piscines, vos cheveux restent protégés. Mais dans le même temps il faut éliminer vos shampooing et produits de soins chimiques des grandes surfaces. Leurs formules à base de silicone donnent un effet de lissage illusoire et éphémère et étouffe vos cheveux à long terme.
    L’effet de la coloration végétale est toujours naturel, jamais cartonné, mais jamais aussi parfait que les colos chimiques, qui elles par contre abiment parfaitement vos cheveux et votre cuir chevelu et donnent parfois des reflets bizarres lorsqu’elles perdent l’éclat des 1ers jours. Je n’ai jamais eu ce souci avec les colorations végétales, les cheveux gardent toujours un ton chaud éclatant et les reflets naturels sont sublimés. Fini aussi, personnellement, les plaques d’eczéma en réaction aux produits chimiques.

    Petite astuce, il faut se servir de la loi de la gravité pour rincer ses cheveux tête en bas, c’est bien plus efficace et rapide que d’essayer de rincer le tout sous la douche en restant debout (là, en effet, c’est long). Certaines utilisent un seau d’eau, elle restent quelques secondes tête en bas dans le seau et toute la poudre tombe au fond.
    Donc, quelques défauts avec la coloration chimique (il faut prendre le coup, l’odeur ne plait pas à tous, c’est plus long et la teinte des cheveux blancs reste plus claire), mais globalement beaucoup plus d’avantages que d’inconvénients (cheveux et couleur sublimes, fini les réactions cutanées, beaucoup moins cher).
    Voilà pour mon témoignage, j’espère que cela pourra vous aider à vous décider, j’en ai beaucoup lu avant de me lancer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *