Ma routine capillaire 100% bio

Je ne vous ai pas encore beaucoup parlé de cheveux sur le blog, c’est pourtant un sujet qui me passionne depuis mon passage au naturel ! Ça n’a pas toujours été le cas, je me suis longtemps contentée d’un shampoing basique, d’un après-shampoing et basta… quand j’ai rencontré mon homme, il avait plus de soins capillaires que moi !

Il faut dire qu’avec ma nature de cheveux, ce n’est pas toujours facile de trouver des produits adaptés : plutôt fins, secs sur les longueurs mais avec des racines qui ont tendance a regraisser rapidement, lisses mais mousseux (le top quoi !), j’ai pendant longtemps lavé et séché ma crinière tous les matins pour essayer d’avoir un peu de volume ! Bon je vous rassure, je me suis calmée, et j’essaie justement de trouver les produits les plus adaptés à ma nature pour espacer au maximum les shampoings.

Depuis que j’ai banni les silicones de ma routine, ça va beaucoup mieux, j’arrive à tenir trois jours sans shampoing. Mais entre temps je suis passée à la coloration (satanés cheveux blancs !) ce qui a tendance à les assécher, je dois donc y faire plus attention. J’ai trouvé un bon équilibre entre shampoing doux naturel pour ne pas irriter mon cuir chevelu, et masque nourrissant sur les longueurs pour leur donner plus de corps et de brillance.

Voici donc les produits bio que j’utilise pour prendre soin de mes cheveux :

#1 Shampoing douche de la Ruche Ballot-Flurin en alternance avec le shampoing solide Lamazuna pour cheveux normaux

J’adore ce shampoing 2 en 1 Ballot-Flurin que j’utilise depuis des mois et que je n’arrête de racheter (il fait d’ailleurs partie de mes essentiels). Il mousse bien tout en étant doux avec les cheveux, ne fait pas un sac de noeuds sur la tête (ce qui est fréquent avec les shampoings bio !) et est parfait pour rincer mes bains d’huile. Il est aussi doux avec la peau, et j’aime bien son côté multifonctions qui le rend indispensable.

J’ai voulu tester une version shampoing solide dans un but de réduction des déchets dans la salle de bain, je me suis donc tournée vers celui de Lamazuna dont on entend beaucoup parler. J’avoue que j’étais un peu sceptique en l’achetant, j’avais très peur du sac de noeuds cité plus haut ! Et puis en fait ça va, il faut juste éviter de le frotter sur la tête vigoureusement en faisant des cercles (ce que j’ai fait la 1ère fois ^^). En l’appliquant des racines vers les longueurs et en mouillant un peu avant de faire mousser, ça fonctionne plutôt bien, il laisse les cheveux propres et légers (mais un peu crissants, après-shampoing obligatoire pour démêler !). Il mousse plus ou moins bien d’une fois sur l’autre, je ne sais pas trop à quoi ça tient, et il a tendance à me faire les cheveux électriques après le séchage… mais globalement j’en suis plutôt satisfaite, et j’ai envie de creuser en testant les autres références de la marque ainsi que ceux de Pachamamaï.

J’aime bien alterner les shampoings, j’ai l’impression que ça les rend plus efficaces car il y a moins ce (mystérieux) phénomène d’accoutumance. C’est parfait avec une version solide car elle tient très peu de place, et elle est super pratique pour partir en week-end ou en vacances.

Routine capillaire bio

#2 Après-shampoing Kératine de Coslys pour cheveux fragilisés et indisciplinés

J’ai abandonné l’idée du masque bio à faire après chaque shampoing, car sans silicones j’ai l’impression que leur efficacité n’arrivera jamais à la hauteur de leurs homologues conventionnels en terme de douceur et de gainage (en même temps ça paraît logique, difficile d’apporter une vraie nutrition en profondeur en 5-10 minutes).
Je réalise donc un bain à l’huile de coco une fois par semaine, que je laisse poser toute la nuit, pour les nourrir intensément.
Le reste du temps, j’utilise un soin démêlant pour faciliter le brossage, car il faut avouer que les shampoings naturels ont tendance à rendre cette tâche plus difficile. Celui de la marque Coslys m’a agréablement surprise, car il fait vraiment son job sans alourdir les cheveux (par contre il faut aimer l’odeur de bubble gum !).

#3 Finition avec le Finishing treatment de Rahua

Ce produit fait partie de mes coups de coeur absolus, je l’utilise depuis un an et j’en suis ravie. On peut l’utiliser sur cheveux secs ou mouillés il me semble, pour ma part je préfère l’appliquer après le sèche-cheveux pour apporter tenue, brillance et un peu d’hydratation aux cheveux. Il se présente sous forme de crème épaisse un peu cireuse, j’ai eu un peu peur la première fois, mais il ne laisse aucune matière et ne graisse pas du tout les longueurs. Il me permet de contrôler l’électricité statique et de gainer mes cheveux fins sans perdre en volume, j’aurais vraiment du mal à m’en passer. Il est un peu cher, mais très franchement il en faut très peu, j’ai ce pot depuis un an et j’arrive à peine au bout.

J’hésite à le racheter, ou à tester la crème lactée de Denovo ou la crème de jour capillaire 2MOSS… je suis toujours tiraillée entre ce que je connais et que j’adore, et l’attrait de la nouveauté, pas vous ?!

Routine capillaire bio

#4 Brossage des cheveux quotidien

C’est assez récent, avant j’avais tendance à ne pas trop me brosser les cheveux (je n’aime pas vraiment le gonflant électrique que ça donne !), juste un petit coup de peigne le matin sur les longueur pour démêler un peu. Et c’est après avoir lu plusieurs articles sur son intérêt que j’ai décidé de m’y mettre. Brosser longuement sa chevelure tous les jours, des racines jusqu’aux pointes, est très bénéfique car ça permet de « répartir » le sébum, afin d’hydrater les longueurs et de les aider à regraisser moins vite. Je le fais uniquement le soir, tête en bas pendant 5 minutes, et je trouve en effet qu’ils sont plus beaux et plus équilibrés. J’utilise pour cela ma brosse Mason Pearson que j’ai depuis un moment (en soies de sanglier). J’ai pensé un moment la remplacer par une en bois (Tek par exemple), et puis je me suis dit que celle-ci faisait très bien l’affaire (même si elle a tendance à favoriser l’électricité statique), d’autant plus que c’était un investissement !

 

Et vous, comment prenez-vous soin de vos cheveux au naturel ? Est-ce que vous avez banni les silicones de votre routine ?

 

27 Comments

  • Amandine dit :

    Salut! J’espère que tu vas bien!
    Tes cheveux sont magnifiques! C’est bien que tu te mettes de plus en plus de photos de toi même si c’est pas en entier.
    J’avais eu l’occasion de tester la marque Coslys, un shampoing et un après-shampoing et c’était vraiment efficace. L’odeur en plus était à tomber.
    Je me suis mise aussi au bain d’huile mais avec l’huile de ricin car je veux laisser pousser mes cheveux. Je trouve que ça fait vraiment du bien à mon cuir chevelu mais la texture assez épaisse rend l’application un peu laborieuse.
    Côté shampoing, j’adore ceux de Dermaclay à base d’argile et d’huiles essentielles. C’est les seuls qui calment mon cuir chevelu sensible et empêchent l’effet mouillé quand mes cheveux regraissent. Ceci dit, j’envisage après eux de prendre des shampoings solides péi pour comme tu l’as dit produire moins de déchet. J’ai pu avoir un échantillon d’un à l’oriental; je suis étonnée parce qu’il mousse beaucoup. De plus, il ne laisse pas le cuir chevelu sec et les cheveux ne sont pas emmêlés non plus. Côté sérum, j’utilise celui de Beliflor depuis plus d’un an; j’aime beaucoup mais j’aimerai après passer par quelque chose de plus naturel. Et pourquoi, faire mon propre sérum avec du beurre de karité et du gel d’aloe vera.

    • Hello Amandine,
      Ah ah, j’essaie de faire des efforts ! Merci beaucoup en tout cas 😉
      L’huile de ricin ça doit être l’horreur à rincer aussi, c’est hyper épais, j’en mettais à un moment sur mes cils pour essayer de les faire poseur plus vite !
      Merci pour tes recommandations, quant à faire un sérum cheveux soi-même, j’aurai un peu peur d’alourdir et graisser les cheveux avec une base à l’huile végétale… mais ça se tente, si tu essaies tu me diras ce que ça donne !

  • C’est bizarre ce que tu décris avec le shampooing de lamazuna, moi je n’ai absolument aucun problème. J’ai testé un autre shampooing solide qui m’a complètement pourri les cheveux, j’ai du mal à en sortir, mais je compte bien repartir chez lamazuna. Enfin c’est pas que je compte, c’est que je vais 😉
    Aucun soucis de démélage chez moi, ni pour faire mousser. Même mon chéri l’a adopté !
    Après ça dépend de tellement de choses… Nous avons tous les deux les cheveux épais, non colorés. Bref un tas de facteurs qui peuvent faire varier un produit chez l’un ou chez l’autre 🙂
    L’important étant de trouver les produit qui nous conviennent 🙂

    • Hello,
      Oui c’est étrange avec le shampoing solide Lamazuna, il ne réagit pas toujours pareil sur moi, parfois j’en suis très contente et parfois un peu moins… c’est un vrai mystère ! Mais vu tous les bons avis que je lis, il doit faire parti des meilleurs shampoings solides donc j’ai envie de persévérer, et de tester d’autres références de leur gamme (notamment celui au chocolat !)

  • Manon dit :

    Hello jolie toi,

    J’ai adoré découvrir ta routine. Les produits que tu utilises ont vraiment l’air sympas !

    Je te souhaite une belle journée. Gros bisous à toi.

  • Florence dit :

    Hello Laurence!
    Jolie sélection!
    Pour le shampooing bio, si tu as fait un bain d’huile avant, cela peut gêner pour faire mousser (shampooing solide ou pas).
    Notre famille vient d’adopter depuis 1 mois et demi, le Sweetie de Pachamamaï. Moins cher et sans emballage par rapport à notre chouchou JMO. Nos cheveux sont aussi légers et sains. Démêlant obligatoire pour la grande qui a toujours ses cheveux de Raiponce. On reste sur JMO du coup.
    Avec mes cheveux courts, la routine c’est shampooing + parfois, rinçage au vinaigre de cidre et HE lavande + gel coiffant Couleurs Gaïa.
    A bientôt!

    • Coucou Florence,
      Merci 😉 Oui après un bain d’huile, je trouve le ballot-flurin plus efficace et plus facile à faire mousser.
      Tu me donnes encore plus envie de me faire un avis sur le Pachamamaï, et il faut vraiment que je me procure un après-shampooing JMO pour comparer. Ah oui, le vinaigre de cidre dans l’eau de rinçage c’est une super astuce naturelle, je l’ai fait il y a longtemps, il faudrait que je retente pour faire si ça change vraiment tout !
      À bientôt

  • Ale dit :

    Routine simple et efficace! J’alterne également les shampoings pour plus d’effet, et je suis une grande adepte des shampoings solides. Pour le rinçage/après-shampoing, j’utilise de l’eau mélangée à du vinaigre de cidre, ça rend mes cheveux légers et ça les fait divinement boucler!

  • Coucou!! j’aime beaucoup lire les routines naturelles cheveux car je découvre toujours de supers produits. Clairement, depuis que je suis passée au naturel mes cheveux se portent mieux. Et mon retour à des produits classiques pour un test a été un cata!!
    Je fais des bains d’huile de jojoba (car j’ai entendu dire/ou lu que l’huile de coco n’était pas recommandée en cas de pellicules, ce qui est malheureusement encore mon cas) de temps en temps et sinon, j’utilise un shampooing solide Douce Nature que j’aime beaucoup. Mais je testerais bien les Pachamamaï aussi!! Et puis c’est tout… de temps un petit gommage au bicarbonate de soude et quelques gouttes d’HE de Bay St Thomas pour purifier le cuir chevelu (mais pas trop souvent).
    Par contre, je brosse religieusement mes cheveux matin et soir (faut dire, ils sont longs, épais, ondulés et je les porte libres la plupart du temps). En ce moment ma brosse se salit 10x plus vite qu’en hiver, preuve qu’il y a une poussière folle dans l’air. C’est une brosse en bois Tek et c’est vraiment une découverte et un coup de coeur. 2 ans que je l’ai et c’est toujours parfait!!

    Merci d’avoir partagé ta routine avec nous,
    Belle semaine, et bises

    • Hello,
      Notre corps s’habitue vite aux produits plus sains et naturels, tu nous confirmes qu’il n’est pas fan des retours en arrière !
      J’ai vu que certaines utilisaient uniquement du bicarbonate pour se laver les cheveux, ça ne doit pas être très agréable, et en effet cet HE est réputée pour apaiser les cuirs chevelus sensibles 😉
      Moi aussi je trouve ma brosse cracra après le brossage, du coup je la nettoie à chaque fois. Il paraît que c’est recommandé aux personnes allergiques, ça fait autant de poussières en moins sur l’oreiller !
      Les brosses tek ont l’air top, je me laisserai peut-être tenter un jour !
      Belle semaine à toi

  • Emilie dit :

    Même shampoing Lamazuna pour moi, il est magique! Et le Ballot Flurin me faisait envie du coup tu me tentes!! Idem pour Rahua dont on m’a venté les mérites! Et côté couleur, tu es passée au naturel? Avec l’arrivee de mes premiers cheveux blancs je ne sais pas trop vers qui me tourner étant loin de Paris et des salons Biocoiff…

    • Hello Emilie,
      J’aime beaucoup les produits Rahua, ne n’ai jamais été déçue (même s’ils sont un peu onéreux !). Ça y est j’ai fait ma première coloration végétale il y a quelques jours (avec une box biocoiff justement), je vous raconte ça bientôt 😉

  • Oh les shampoings Lamazuna j’aime trop trop 🙂 <3

  • Pour ma part je test en ce moment le shampoing et après shampoing a la noix de coco de dessert essence. Pour l’instant pas de méli-mélo à signaler alors qu’effectivement c’était un problème avec d’autre shampoing naturel pour moi…
    Quant au brossage, malheureusement ça casse les boucles du coup j’évite. Mais c’est vrai que c’est sensé aider.
    Et je plussois le commentaire précèdent, c’est sympa de te voir un peu plus sur le blog 🙂

    • Coucou,
      J’ai pas mal entendu parler de Desert Essence à un moment, et puis plus rien… Merci pour ton avis 😉
      C’est vrai que le brossage est délicat pour les cheveux bouclés, pourtant ils en auraient bien besoin car ils sont secs en général. Pour ma fille j’ai trouvé la parade : je brosse et j’applique ensuite aux doigts une crème légère (en ce moment une à l’huile d’argan et à la rose rapportée par ma mère d’un voyage au Maroc). Sur le moment les boucles sont lissées, toutes plates, mais elles se reforment joliment au cours de la journée.
      Ah ah merci, j’essaie d’en monter un peu plus car j’apprécie moi aussi de mettre un visage sur une personne que je lis (mais toujours avec retenue, on ne se refait pas !) 🙂 Bizarrement j’ose un peu plus sur Instagram 😉

  • Pour ma part, comme toi, j’essaie d’espacer au maximum les shampoings. Je n’ai jamais eu l’habitude de me laver les cheveux tous les jours alors c’est plus simple. Par ailleurs, il faut savoir que la mousse, n’a pas d’action lavante, comme on le pense souvent, alors rassure toi ce n’est pas parce que ça mousse peu ou pas que tes cheveux ne seront pas propres. En fait c’est plutôt un gage de qualité, ça veut dire que la composition du shampoing (solide, liquide) est plutôt clean niveau ingrédients.

    Belle soirée
    Adeline du blog Mes idées naturelles

    • Hello,
      En effet la mousse ne sert à rien pour laver, mais elle aide quand même bien à répartir le produit de partout, sinon j’ai l’impression d’avoir besoin d’en mettre des tonnes pour nettoyer toute la tête ! Et c’est clair que les tensio-actifs qui créent la mousse ne sont en général pas très doux avec les cheveux et le cuir chevelu, donc mieux vaut y faire attention 😉 J’aime bien trouver un juste milieu, mais ce qui est bizarre avec le Lamazuna c’est que parfois il mousse beaucoup, et d’autres fois je galère pour le répartir… je n’ai toujours pas compris pourquoi !
      À bientôt

  • Emy Jolie dit :

    Hello 🙂 J’ai entendu énormément de bien des shampoings Lamazuna 🙂 j’aimerai beaucoup tester leur édition limitée chocolat d’ailleurs 🙂
    Je suis au sans silicones depuis 2 ans je dirais maintenant, et mes cheveux sont beaucoup moins raplapla et plus brillants qu’avant 😀 Je fais moi-même mes shampoings solides et je met de l’aloe vera pour hydrater mes longueurs si elles sont trop sèches 🙂
    Bises!

    • Hello Emy,
      Moi aussi la version chocolat du Lamazuna me fait très envie, malheureusement je ne le trouve pas en boutique vers chez moi.
      Bien d’accord avec toi, c’est là qu’on réalise que les silicones finissent par étouffer les cheveux, ils sont beaucoup plus légers sans !
      C’est chouette que tu fasses tes propres shampoings, j’avoue ne pas en ressentir le besoin pour le moment (trop envie de tester toutes les jolies marques green qui n’arrêtent pas d’éclore pour notre plus grand plaisir !)
      À bientôt

  • Léa dit :

    Coucou,
    Super routine, le shampoing ballot flurin me fait de l’oeil depuis un bon moment. Comme j’ai aussi les cheveux colorés, il ne te pose pas trop de problème de délavement de ta couleur ?
    J’ai entendu tellement d’avis différents sur l’après-Shampoing Coslys que je ne sais pas… 🙂 Perso je suis fan du Citrus et Neroli Detangler de JMO, une petite tuerie de douceur pour les cheveux et facilite grandement le démêlage 🙂
    Bonne journée à toi !

    • Hello Léa,
      Pas du tout, le shampoing Ballot-flurin est plutôt doux avec les cheveux colorés 😉
      On me parle souvent de la qualité des JMO, j’avais testé il y a un moment il faudrait que je retente (même s’ils ne sont pas donnés !). J’avais testé un shampoing Coslys qui ne m’avait pas du tout convaincue, mais cet après-shampoing est pas mal du tout, en tout cas en comparaison avec les autres soins naturels pour les cheveux que j’ai pu tester (c’est un bon rapport qualité-prix).
      Belle journée

  • Ta routine est super !
    Personnellement j’utilise un shampoing solide que je fais moi même comme ça il est adapté à mon type de cheveux 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *