6 astuces contre le coup de pompe printanier

Comme je le disais dans mon dernier article, je me sens complètement épuisée depuis quelques semaines, j’ai du mal à m’endormir le soir et à sortir du lit le matin, comme si je ne m’étais toujours pas remise du changement d’heure… j’ai l’impression de vivre en permanence en plein jetlag !
Je ne sais pas si ça vous le fait à vous aussi, c’est la première fois que je remarque à quel point le changement de saison provoque un vrai coup de pompe. Je mettais ça sur le compte du temps fluctuant, chaud / froid, peu de luminosité. Mais après quelques lectures intéressantes, je me rends compte que c’est totalement normal, à la sortie de l’hiver le corps doit s’adapter, il y a une augmentation du métabolisme et donc une accentuation des déséquilibres.

Il est nécessaire de prendre soin de soi, s’écouter afin de fournir à notre organisme ce dont il a besoin pour passer cette période sans trop de tracas. Les symptômes que l’on peut rencontrer à l’intersaison sont :
– la fatigue
– la perte de cheveux
– une prise de poids
– des tissus infiltrés (sensation de jambes lourdes)
– des difficultés pour démarrer le matin (ça c’est moi, un vrai diesel !)
– le retour des symptômes allergiques

unBOOSTER LA THYROÏDE

La thyroïde est le starter de l’organisme, et fonctionne un peu comme une chaudière interne ! Dès que les températures remontent, elle a tendance à se mettre en « veille » d’où les coups de froid fréquents à cette période de l’année.
Pour la booster, les flocons d’avoine sont très recommandés notamment le matin au petit-déjeuner, car ils sont riches en iode qui stimule la production d’hormones thyroïdiennes.

Vous pouvez donc manger du granola dans du lait végétal, ou alors un porridge rassasiant : faire frémir dans une casserole du lait d’avoine avec 3 cuillères à soupe de flocons d’avoine et une cuillère de miel. Quand ça forme une bouillie, c’est prêt, il ne reste plus qu’à servir tel quel, ou en rajoutant des fruits secs (figue, banane, abricot, raisins), des oléagineux (noisettes, noix, amandes…), des graines (sésame, pavot…). Attention à éviter en cas d’hyperthyroïdie, par contre c’est chaudement recommandé si comme moi vous souffrez d’hypothyroïdie, c’est-à-dire que vous avez la thyroïde paresseuse ! (mais ça ne remplace pas un traitement médical hein)

Astuces contre coup de pompe printanier

deuxCONTRER LES COUPS DE FROID

La première recommandation, comme j’en parlais dans mes favoris de printemps, c’est d’adapter sa tenue à la saison en suivant la technique de l’oignon ! Des manches courtes ou un haut léger avec un gilet chaud par-dessus, pour pouvoir ajuster au mieux aux températures extérieures.

Si c’est trop tard et que le coup de froid est là, le premier geste à adopter est un jus de citron chaud ! Il est parfait pour soutenir l’organisme et l’aider à lutter contre les agressions qui essaient de s’installer. Personnellement, j’aime bien me faire une infusion Magic Mama de GreenMa (qui contient des plantes indiquées pour les voies respiratoires malmenées et se réchauffer) agrémentée d’un jus de citron et d’une cuillère de miel. On sent de suite son effet réconfortant.
Je m’aide aussi de mes huiles essentielles chouchoutes (ravintsara et eucalyptus) pour chasser les indésirables microbes.

troisFAIRE LE PLEIN DE VITAMINES C ET D

Il est préférable de se tourner vers de la vitamine C naturelle, qui est totalement assimilable par l’organisme (contrairement aux Juvatruc dont les pubs me sortent par les yeux !). On en trouve dans certains fruits, et notamment l’acérola, une petite cerise des Antilles qui en est gorgée. Comme ce n’est pas facile d’en trouver chez nous, on peut s’en procurer sous forme de comprimés en pharmacie ou magasin bio (un comprimé de 500 mg le matin, voire un autre vers 10h si besoin).
On peut également boire le matin 1 à 2 cuillères à soupe de jus d’argousier dans un grand verre d’eau, qui apporte beaucoup d’oligoéléments dont on a bien besoin (se trouve en magasin bio également).

Pour la vitamine D c’est facile et gratuit, il suffit de s’exposer au soleil 20 minutes par jour ! Si les températures le permettent, ne pas hésiter à remonter ses manches ou à porter une jupe, mais une exposition du visage et des mains peut suffire. À cette période de l’année, les rayons du soleil ne sont pas encore nocifs, mais vous pouvez porter un indice 30 sur le visage quand la météo prévoit une journée très ensoleillée. On n’hésite donc pas à faire une pause pour s’aérer, à aller au travail ou faire les courses à pieds. On préconise au minimum 45 min de marche par jour, c’est donc tout bénéf pour notre santé !

quatreFAIRE UNE CURE POUR DÉCRASSER L’ORGANISME

Pour éliminer les toxines accumulées pendant l’hiver, il peut être intéressant de faire une cure de jus de bouleau au printemps pendant trois semaines. C’est un diurétique qui désintoxique le corps en drainant les déchets de l’organisme, mais c’est aussi un anti-inflammatoire qui permet un nettoyage des articulations. À raison d’une à trois cuillères à soupe dans un verre d’eau le matin, elle devrait avoir un effet sur le teint (et éventuellement aider à se débarrasser du petit surpoids accumulé pendant l’hiver !). On en trouve en magasin bio, depuis le temps que j’avais envie d’essayer… Je commence la cure demain, si vous avez déjà tenté l’expérience, n’hésitez pas à la partager dans les commentaires !

Astuces contre coup de pompe printanier

cinqLUTTER CONTRE LES INSOMNIES

L’avoine consommé le matin en granola ou porridge et/ou l’apport en vitamine C aura déjà un effet pour réguler les insomnies.
Pour se détendre le soir en favoriser l’endormissement, j’aime bien mettre quelques gouttes d’huile essentielle de lavande vraie/fine dans le creux de mes poignets. Dans le livre « Se soigner toute l’année au naturel », l’auteur conseille de se masser la nuque et les épaules avec de l’huile végétale d’arnica (Arnica montana) additionnée de 10% d’huile essentielle de lavande avant de se coucher, pour s’assurer une bonne relaxation.

Je sais que c’est conseillé, mais j’hésite toujours à boire une tisane le soir avant de me coucher (car c’est le réveil assuré à 4h du mat’ pour aller aux w-c !). Sachez qu’on peut trouver des extrais de ces plantes en pharmacie sous forme de teinture mère ou en gélules. Les plus indiquées pour favoriser l’endormissement sont l’aspérule odorante, le coquelicot, la mélisse et la passiflore (associée à des plantes sédatives, cette dernière renforce leur pouvoir).

sixATTÉNUER LES ALLERGIES

Appelées aussi « pollution verte » ou « rhume des foins », il n’y a rien de plus épuisant que d’avoir la gorge qui gratte, les yeux qui pleurent et le nez qui coule tout au long de la journée. J’ai été sujette aux allergies il y a plusieurs années où je prenais des antihistaminiques, et puis ça s’est calmé tout seul sans rien faire de particulier. Cette année j’y suis pas mal sensible, surtout à cause du vent qui fait rage depuis plusieurs semaines.

Il y a quelques règles simples et naturelles pour s’en débarrasser, ou du moins diminuer les symptômes (hyper pénibles il faut bien l’avouer !).
La première est diététique, il vaut mieux éviter de consommer des douceurs sucrées, mais aussi les graisses comme la friture et la charcuterie (histoire de mettre son pancréas au repos). Les produits laitiers ne sont pas conseillés non plus (la protéine de lait de vache est l’une des plus difficiles à digérer) ni bien sûr l’alcool, le tabac, les épices et le chocolat (argg !).

Les oligoéléments peuvent aussi aider à lutter contre les allergies, à hauteur d’une ampoule par jour de manganèse pendant la période à risque (demander conseil à son pharmacien). Je me souviens que je prenais pas mal d’oligoéléments quand j’étais petite, et ça fonctionnait plutôt bien. Il faudrait que je retente, ça ne peut pas faire de mal !

Pour soulager la gorge irritée et les éternuements, on peut se concocter une tisane à base de plantes : le coquelicot (attention elle est un peu sédative !) pour calmer les symptômes, la réglisse (antiallergique), du plantain ou du sureau. Sinon une inhalation sèche (quelques gouttes sur un mouchoir à respirer) d’huile essentielle de menthe.
Et pour apaiser les yeux qui piquent, des compresses avec de l’eau florale de bleuet (ou sous forme d’infusion, fonctionne également avec la camomille).

Dites moi que je ne suis pas la seule à être complètement à plat cette saison ! Quels sont vos petits trucs pour avoir plus de tonus ?

 

14 Comments

  • Tarte aux prunes dit :

    Merci pour tous ces petits trucs qui vont m’être bien utiles… Je suis en plein jet lag aussi (sans revenir de contrées lointaines malheureusement). Je continue avec joie la visite de ton blog, découvert grâce à instagram 😉

    • Merci beaucoup pour ton message 🙂 J’avais fait des recherches pour moi et je me suis dit que ce serait sympa de les partager 😉 Rassurée de voir que je ne suis pas la seule dans ce cas, vivement que le soleil s’installe durablement pour faire le plein de vitamine D !
      Belle journée

  • Ami dit :

    Super articles, je ne savais pas que l’hypothyroidie pouvait être due au changement de saison.. J’en ai justement une petite, si ça peut t’intéresser apparemment le cassis aussi est bon pour ca ! Ma généraliste m’a prescrit un complément alimentaire à base d’avoine et de cassis 🙂
    Elle m’a aussi conseillé Thyrovance, un autre complément alimentaire contenant entre autre de l’iode et plusieurs autres éléments, enfin je crois que c’est sur avis médical mais si jamais ca t’intéresse 🙂

    • Hello Ami,
      J’ai du mal m’exprimer, mais l’hypothyroïdie n’est pas due au changement de saison, c’est un dérèglement durable (ou temporaire pour certains, dans le cas d’une grossesse par exemple) de la glande thyroïdienne. Pour ma part ça fait presque 20 ans que je suis suivie pour ça et sous traitement médical (levothyrox pour ne pas le citer !). En fait au printemps, la thyroïde joue un rôle pour adapter la chaleur du corps aux températures extérieures, elle met la chaudière « en veille », c’est pour cela qu’on attrape vite un coup de froid dès que le soleil se cache ou que le thermomètre redescend brusquement (c’est un phénomène normal, pas à s’inquiéter donc, mais on peut stimuler un peu la thyroïde pour qu’elle réagisse plus vite aux changements de températures !).
      Merci en tout cas pour ton message et ces conseils, je recherche justement des moyens naturels pour contrer un peu les effets de mon hypothyroïdie (la fatigue surtout !)
      À bientôt

  • Jesse Wind dit :

    Merci pour tout ces conseils qui vont mettre bien utiles ! J’ai l’impression de somnoler toute la journée ces derniers temps ça devient plus possible …
    Je vis en oignon, ça ‘check’ mais je vais essayer le plein de bonne vitamine ! La cure de magnésium m’aide pas mal d’ailleurs …

    Bonne journée 🙂

  • Mély dit :

    Le temps d’une réorganisation et d’un bon rangement-tri dans mon pc et te voici désormais dans ma barre de favoris…
    Merci pour tous ces petits conseils et astuces que je prends volontiers !!!
    Tout comme toi j’ai un peu de mal le matin en ce moment… j’étais pourtant parvenue a une routine bien rodée du « je me lève tôt pour faire toutes mes petites choses du matin tranquillement » et badaboom un matin j’ai prolongé le réveil…et me voilà passé de 7h à 7h45…
    Inutile de te dire que cela me perturbe vraiment… bref j’attends de voir comment ça va aller avec le ramadan qui approche et sa routine a mettre en place…
    En tout cas merci pour ce joli blog que tu partage avec nous

    • Hello Mély,
      Tu me vois ravie d’être dans tes favoris 🙂 Je vois que je ne suis pas la seule à être au bout du rouleau, ça me réconforte ! Ah ah, moi aussi j’avais songé à me lever plus tôt pour aller faire un petit jogging matinal, mais ce n’est juste pas possible. Chaque chose en son temps ! Olala le ramadan, ça doit pas mal fatiguer, essaie de faire le plein d’énergie avant le démarrage.
      Merci pour ton gentil message et à très vite 😉

  • J’avais fait une cure de bouleau il y a plusieurs annees. Dommage ici ce n’est pas populaire, je n’en ai vu nul part j’aurai aime en refaire une.
    Quand aux insomnie et baisse de forme, paradoxalement pour moi cest le sport qui aide

    • Coucou,
      Ah bon il n’y a pas de jus de bouleau au Canada ?! Peut-être un équivalent, essaie de demander en magasin bio ?
      Tu as complètement raison, le sport aide beaucoup à reprendre un bon rythme et à avoir une « bonne fatigue » qui permet de dormir comme un bébé… mais je n’arrive pas à m’y remettre, trop à plat en ce moment, c’est un peu un cercle vicieux ! Il faut dire que le temps gris et pluvieux ici n’aide pas à se motiver, j’espère que c’est plus agréable chez toi 😉

      • Le soleil revient enfin aujourd’hui apres 2 semaines de pluie… Quand il fait moche et que je n’ai pas la forme j’essaie de faire du sport « cocoon » genre yoga ou pilates en pyjama devant un feu de cheminee haha
        Une fois que je commence j’arrive ensuite a faire des trucs plus « durs »
        Quant au bouleau, il se peut que ce soit parce que je suis dans une petite ville au milieu de nul part, et je ne voulais pas commender sur internet

  • Maya Joys dit :

    Ouaaaah merci car moi j’en étais presque au stade ou je soupçonnais une sérieuse deprime ou carence pour être à ce point collée au fond du lit le matin!! Du coup en ce moment c’est cure de Sève de Bouleau, couchée tôt au possible et jus de fruit frais dans l’après midi pour tenir… !

    Maya Joys
    mayajoys.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *