Passer à la coloration végétale ?

La semaine dernière sur son blog, Coline parlait de l’arrivée de ses premiers cheveux blancs… Pour ma ma part, ils ont pointé leur nez au moment de ma première grossesse, entre 29 et 30 ans.
Alors bon, au début c’est pas bien méchant, il y en a un par-ci par-là, et j’avoue que quand ils étaient un peu trop voyants (devant, au niveau de la raie… pourquoi ils adorent se poser en plein milieu, là où ils sont le plus visibles ?!), j’avais tendance à les arracher (oui je sais, pas bien, 10 qui repoussent tout ça tout ça !). Bref, en six ans ils ont eu le temps de faire des petits, et j’avoue que je n’aime pas bien ça.

On est d’accord, c’est mieux d’assumer le temps qui passe et autant les rides ne me posent pas de problème, pour les cheveux blancs c’est une autre histoire. Je trouve les chevelures blanches/grises très jolies lorsqu’elles sont bien entretenues et assumées, mais surtout lorsqu’elles sont homogènes ! La phase où tu commences à avoir des cheveux blancs parsemés au milieu de ton châtain (en plus ils ont une texture différente, plus épaisse et moins souple), ce n’est pas joli joli (à mon goût hein, chacun est libre d’en penser ce qu’il veut !). J’aimerais bien assumer plus tard (genre vers la cinquantaine) et arborer une belle crinière gris-blanc comme celle-ci (mais on n’en est pas encore là !)

Cheveux blanc sarah harris

Sarah Harris photographiée par Garance Doré

Alors bien sûr, pour les camoufler j’ai commencé à les colorer il y a 3-4 ans. Au départ chez le coiffeur, je n’avais jamais fait une coloration maison de ma vie avant donc je flippais un peu. Uniquement des mèches « ton sur ton » au début pour éviter l’effet « casque » (je me souviens de la coiffeuse qui s’amusait à chercher les cheveux blancs pour les colorer !).
Le problème quand on commence à en avoir un peu plus aux racines, c’est qu’il faut le faire régulièrement (tous les mois, j’ai les cheveux qui poussent vite) et on entre dans une spirale infernale.
J’ai donc rapidement opté pour l’option maison, en me tournant vers des produits de la grande distribution. Après plusieurs tâtonnements, ratés, changements de marque, j’ai enfin trouvé une solution qui me convient : Belle Color de Garnier en châtain naturel. Le résultat est proche de ma couleur naturelle, il n’y a pas de reflets roux-rouges (ma hantise, c’était souvent le cas après un passage chez le coiffeur) et il laisse les cheveux doux (même si je ne l’applique qu’en racines, je sens quand même le côté gainant et lissant).Coloration végétale

Oui mais voilà, depuis que je suis passée à la slow cosmétique, aux produits naturels et sans silicones, ça me pose problème. Je n’ai pas cherché à analyser la compo pour ne pas me faire peur, mais vu l’odeur et les démangeaisons sur mon cuir chevelu je suis fixée. En plus ça m’embête car lorsque j’ai appliqué le produit en racines, il m’en reste un bon tiers du flacon qui doit être jeté car ça ne se conserve pas une fois ouvert (j’ai bien testé les colorations spéciales « retouche racines » mais là pour le coup ils sont un peu radins, je n’en ai pas assez pour recouvrir tout le crâne et c’est plus cher !). Et bien sûr, ne l’oublions pas, lorsqu’on rince la coloration tous les produits chimiques qu’elles contient sont déversés dans les eaux usées et viennent polluer les sols.

Je réfléchis donc à l’option de la coloration végétale depuis pas mal de temps, mais j’avoue, j’ai quelques réticences :
– la première c’est bien sûr le résultat ! Comme je le disais plus haut les couleurs même chimiques ont tendance à faire des reflets roux-rouges dans mon châtain cendré, donc je n’ose même pas imaginer avec une colo végétale qui est souvent réalisée à base de henné ! Et les avis que j’ai pu lire sur internet ne m’ont pas rassurée.
– la deuxième c’est la couvrance. Est-ce que c’est suffisant pour couvrir les cheveux blancs ? Non parce que c’est le but quand même ! Et est-ce que ça tient longtemps sur les cheveux ?
– la troisième c’est le prix. Ça me coûte actuellement environ 8€ par mois, pour la solution qui me fait de l’oeil c’est fois 6 minimum !

Jusque là, les boîtes de colorations végétales que l’on trouve en magasin bio ne m’ont pas du tout attirée pour les raisons invoquées ci-dessus.
Et puis je suis tombée sur plusieurs articles et vidéos parlant des colorations « personnalisées » proposées par Biocoiff (je précise que cet article n’est pas du tout sponsorisé !). Les photos avant/après sont convaincantes, avec une jolie couleur naturelle sans reflets bizarres et surtout des cheveux qui ont l’air d’avoir bénéficié d’un soin en profondeur, plus beaux et plus brillants. Le fait qu’elle soit personnalisée est rassurant, certes c’est beaucoup plus cher, mais on bénéficie de l’expertise d’un coiffeur pour choisir une coloration adaptée à notre type de cheveux et au rendu que l’on souhaite.

J’ai très envie de me lancer dans l’aventure, c’est uniquement le prix qui me retient pour le moment (il faut compter 75€ pour la 1ère box avec diagnostic et 49,90€ pour les suivantes). Mais comme je l’applique en racines uniquement, je me dis que le sachet peut me faire plusieurs mois d’utilisation (c’est une poudre, qui tant qu’elle n’est pas humidifiée doit pouvoir se conserver).

Il faut que je me renseigne un peu plus, je vais prendre contact avec eux je pense. En attendant, si vous avez déjà testé, n’hésitez surtout pas à partager votre expérience, elle est la bienvenue !
Et si je saute le pas, je vous ferai un compte-rendu en bonne et due forme, je suis sûre que ça vous intéresse 😉

18 Comments

  • Moi je ne colore plus mes cheveux avec des produits chimiques ! C’est juste du bio ou du végétal pour moi 🙂 ♥

  • Gary dit :

    Hello ! Je viens de tomber sur ton article.

    Nous pouvons envisager réduction spéciale blogueuse afin que tu puisses tester nos colorations végétales :-).

    Cela te permettra peut-être de te faire un avis, et de notre côté, tous les avis sont bons à prendre (même négatif, eh oui !)

    Passe une excellente journée.

    Gary – Biocoiff’

    • Hello Gary !
      Merci beaucoup pour cette proposition, ce n’était pas le but de mon article, mais je serais ravie de pouvoir tester votre coloration et partager mon avis ici 🙂
      Voici mon mail pour que nous puissions échanger, je vais pouvoir poser toutes les questions qui me trottent dans la tête ! hello@greenola.fr
      Excellente journée à toi aussi et à très vite

  • FH45 dit :

    Aloah!
    Je suis aussi passée par le cercle vicieux des colo chimiques pour cause de cheveux blancs précoces et mal répartis! Mais mon cuir chevelu ne supporte plus. J’ai testé le coiffeur végétal, les colo végétales maison. C’est génial pour les cheveux et le porte-monnaie même s’il faut investir à la base et qu’il faut du temps. Il faut 3 semaines de détox à l’argile après la dernière colo chimique. Puis tu peux aller chez un coiffeur végétal. Le châtain est bien maîtrisé normalement. Au bout de 2 colos, les colo végétales peuvent tenir 4 semaines sans racines trop vilaines et les reflets deviennent un peu plus roux, mais c’est doux comme effet.
    Si tu as cette couleur en horreur sur toi, rien ne t’empêche de la corriger en attendant la nouvelle visite chez le coiffeur. Pose de l’indigo pendant 1 demie heure et rince. Ca donne des reflets verts qui compensent le roux en douceur et foncent un peu le cheveu.
    Sinon, passe aux colo maison. 3 semaines de détox puis tu fais poser un henné rouge une demie heure. Il va créer une base rouge orangée mais celle-ci cache bien les cheveux blancs et permet à la 2è colo de tenir mieux. Ensuite, tu rinces bien et tu appliques une colo adaptée à la couleur que tu souhaites (toujours végétale), tu fais poser 1h mini, plutôt 2h. Tu rinces et tu sèches comme d’habitude. Ne mouille pas tes cheveux pendant 3 jours pour que les pigments tiennent bien. Quand tu auras fait 2 colos maison, les suivantes tiendront mieux qu’une colo chimique! 1 mois, 1 mois et demi minimum.
    Bonnes colo végétales : Khadi, environ 11 euro la boîte. Si tu fais bien du rouge et du châtain, ça fait 22 euros, mais après, ne fais que les racines et alors ta boîte sert minimum 2 fois. 11 euros tous les mois et demi, ça va pour une colo, non?
    Bon, j’ai lu aussi l’article de Coline, il m’a fait rire car depuis 3 mois, je laisse mes cheveux devenir blancs. Maintenant, ça me fait des mèches bizarres, mais j’attends de voir ma prochaine coupe pour décider si le résultat me plaît (J’ai les cheveux courts).
    A bientôt!

    • Hello,
      Whaaaa, tu es calée en colo végétale dis donc ! Tu sais que tu devrais ouvrir un blog 😉
      J’avais entendu parler de la marque Khadi en bien, je pense que c’est celle que je choisirai si j’opte pour la colo maison (c’est vrai que c’est plutôt économique). Ça ne te fait pas de reflets roux ?
      Ça vaut le coup d’essayer d’arrêter les colorations, il y a un mauvais cap à passer le temps que les cheveux poussent, mais sur cheveux courts tu verras plus vite le résultat. Et puis rien ne t’empêche de retourner à la coloration si ce n’est pas assez homogène, rien ne presse !
      Merci pour tous ces conseils, je les garde précieusement pour mon passage à la colo végétale (peut-être le mois prochain si j’ai le courage et le temps, car ça à l’air super long au début !) 🙂
      À très vite

  • Hello ma jolie !

    Merci pour ce chouette billet. Je suis moi aussi tentée par ce style de coloration.
    Je pense sauter le pas bientôt hihi !

    Gros bisous, et belle fin de journée.

    • Hello Chouquette !
      Ça a l’air un peu long à mettre en place au début, surtout quand on a une coloration chimique dans les cheveux… mais je pense qu’à long terme c’est vraiment bénéfique (à tous les niveaux).
      On se tient au courant quand on aura franchi le pas alors 😉
      Belle soirée à toi, et à très vite

  • FH45 dit :

    Merci pour tes commentaires!
    Le passage à la colo végétale ne prend pas tant de temps que ça : Si tu viens de faire ta colo chimique, tu attends quelques jours et tu fais ton premier masque à l’argile (selon type de cheveux) avant de te les laver. Attention, j’ai eu du mal à démêler la première fois. Tu attends une semaine, tu fais le second et le 3è la 3è semaine (héhé!). Normalement, dès le 2è, tu sens que ton cuir chevelu et ta crinière te remercient. La 2è semaine, planifie une matinée ou une après-midi chez le coiffeur (3 à 4h). Je sais que chez certains coiffeurs écolo, tu peux même amener ou commander un repas si ton rdv se cale vers 12h. Amène de la lecture ou profite pour papoter, demander des conseils… Ca passe vite (aussi que chez Fra… Prov… pour moi, mais coiffeuse végé plus aimable et qui s’occupe de moi).
    Bises

  • Amandine dit :

    Ah, tu as osé mettre une photo de toi! En tout cas, tu es très jolie!
    Bon, j’avoue que je m’attendais à voir encore la photo quand j’ouvrirai l’article mais non. Ceci dit, c’est un très bon début.

    Il y a deux semaines de ça, il parlait de Biocoff dans E=M6. Une jeune fille habituée aux teintures depuis ses années collèges se retrouvait avec des cheveux abimés et fourchus. Du coup, elle est allée faire une coloration là-bas. Le résultat était vraiment bien; le cheveu brillant plus fort aussi semble-t-il et surtout, pas cassant.
    D’ailleurs, le reportage était très intéressant car il expliquait bien que quand on faisait une décoloration on dénaturait le cheveux et donc, on le fragilisait. Bon, je saurai pas mieux l’expliquer mais je pense que tu peux retrouver l’émission en replay si tu l’as pas encore vu. C’était très intéressant.

    • Hello Amandine,
      Ah oui tu as noté l’effort !! On commence doucement avec un tiers de visage hein ! Merci c’est gentil 😉 J’ai hésité à la remettre dans l’article, mais vu le format il fallait que j’en montre un peu plus, et là je ne suis pas encore prête lol Je me suis dis que c’était sympa d’humaniser un peu, en tout cas j’aime bien ça quand je suis un blog qui me plaît.
      C’est marrant car hier soir j’ai vu un lien vers cette émission dans mon fil d’actu Facebook, il faut que je trouve un moment pour la regarder (d’ailleurs Biocoiff apportait quelques rectifications par rapport à ce qui a été dit dans le reportage). C’est clair que la colo végétale a tout bon par rapport à la colo chimique, car elle apporte des bienfaits aux cheveux au lieu de les abîmer. Je le vois, je n’ai jamais eu les cheveux aussi secs que depuis que je les colore (et pourtant il n’y a pas de décoloration puisque je reste proche de ma couleur naturelle).

      Edit : bon finalement j’ai ajouté la photo de couverture dans l’article, c’est plus sympa pour illustrer mes propos 😉

  • Claire dit :

    Hello ! Je viens de découvrir un salon de coiffure à 1 mn de chez moi… qui utilise les produits Biocoiff ! As-tu pu tester ?! Bon week-end ! (Tu répondras peut-être sous forme d’un article… mais en attendant un tout petit avis – positif, négatif, mitigé ?- m’aiderait bien pour me décider à prendre mon Rdv !)

    • Hello Claire,
      Malheureusement je n’ai pas encore eu le temps de m’en occuper avec les vacances… je vais sérieusement me pencher dessus car la date de la future colo approche à grands pas ! Je te tiendrai au courant 😉

  • Claire dit :

    C’est gentil 😉 Moi aussi les petits cheveux blancs me font signe qu’il sera bientôt temps de prendre le temps ! 🙂 Bonne nuit…

  • La fouine dit :

    Coucou !

    J’ai essayé leur coloration végétale mais je n’avais pas de cheveux blancs. J’ai rédigé un article sur la box Biocoiff’ sur mon blog pour relater mon expérience.
    Bonne soirée à toi !

  • Claire dit :

    Merci la fouine, j’ai regardé l’article ! Moi j’ai des cheveux blancs et au contraire des cheveux désormais trop éclaircis par des balayages… donc difficile de comparer. Je vais étudier encore cela… Merci beaucoup d’avoir pris la peine de m’aider ! Tout avis est intéressant !! Bonne soirée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *